12 avril 2024
spot_img

Architecture : Le lauréat du prix Pritzker 2022 présente sa médaille au Premier ministre

Le Premier ministre, Albert Ouédraogo, a reçu en audience ce 31 mai 2022, l’architecte Francis Kéré, le lauréat du prix Pritzker. Notre compatriote est venu présenter au chef du gouvernement, sa médaille reçue le 27 mai dernier à Londres et qui fait de lui, le premier lauréat de cette distinction en Afrique.

Le lauréat du prix Pritzker d’architecture 2022 est venu dire merci au chef du gouvernement, pour l’assistance dont il a bénéficiée lors de la cérémonie de remise de sa distinction à Londres, et l’accueil chaleureux qui lui a été réservé à son arrivée, à Ouagadougou. C’est ce qu’il a confié à sa sortie d’audience avec Albert Ouédraogo. Pour le Premier ministre, a dit Francis Kéré, cette distinction a apporté une belle lumière sur le Burkina Faso. Et il a émis le vœu que cela inspire des milliers de jeunes. C’est pourquoi, après avoir félicité le lauréat, le Premier ministre va orienter les échanges sur les opportunités dans ce domaine d’activité.

La médaille symbole du prix

« Nous avons échangé de l’avenir. Que peut-on faire pour la jeunesse de cette nation qui regorge de talents, mais qui manque d’opportunités ? », s’est interrogé Francis Kéré. Il était donc question de savoir comment le domaine de l’architecture peut créer des débouchés pour notre jeunesse.

Selon M. KERE, la jeunesse a d’abord besoin d’encouragements. « Quand j’ai commencé, il y a une vingtaine d’années, à utiliser la terre pour construire des écoles, je ne savais pas que cela allait donner ce résultat. Mais, des gens m’ont encouragé pour dire que ce que je faisais était important. C’est de cet encouragement qu’on parle », a-t-il précisé.

Les échanges durant l’audience

Le lauréat du prix Pritzker a dit avoir des projets, notamment celui de la reconstruction de l’Assemblée nationale du Burkina Faso. Toutefois, a-t-il indiqué, les priorités du pays sont ailleurs actuellement. « Je sais dans quel combat le Burkina Faso se trouve actuellement, celui de ramener la paix », a-t-il dit.

Il faut rappeler qu’une forte délégation du Gouvernement burkinabè, composée du ministre de l’Urbanisme, des Affaires foncières et de l’Habitat, Boukary SAVADOGO, de la ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Régionale et des Burkinabè de l’Extérieur, Olivia Ragnaghnewendé ROUAMBA et du ministre de la Justice et des Droits Humains, chargé des Relations avec les Institutions, Garde des sceaux, Bathélémy KERE, avait assisté à Londres, à la cérémonie de remise de la médaille qui honore notre pays, mais aussi toute l’Afrique.

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER