27 février 2021

Burkina Faso : L’ABAPE fait de l’éducation inclusive son cheval de bataille

Articles Connexes

Opération Barkhane : Les troupes harcèlent dans le Gourma et le Liptako

Opération Barkhane : Les troupes harcèlent dans le Gourma et le Liptako

Caravane Oskimo Tour 2021 : Le Top de départ pour le 2 avril

Caravane Oskimo Tour 2021 : Le Top de départ pour le 2 avril

Blanchiment d’argent : Le Burkina placé sous surveillance par le GAFI

Blanchiment d'argent : Le Burkina Faso placé sous surveillance par le GAFI (Groupe d’action financière) ainsi que d'autres pays d'Afrique

Lutte contre l’insécurité urbaine : Fin de cavale pour un réseau de trafic de personnes.

Onze personnes spécialisées dans des activités illicites comme l’escroquerie, le trafic de personnes, ont été épinglées par la Police Nationale. Forte d’une vingtaine de membres, tous basés dans la ville de Ouagadougou, cette organisation criminelle escroquait ses victimes via une société fictive.

Demande d’arrêt de son mandatement : Bassolma Bazié réagit à la réponse de l’ASCE-LC

Demande d'arrêt de son mandatement : Bassolma Bazié réagit à la réponse de l'ASCE-LC qui le félicite pour son intégrité

L’association burkinabè d’accompagnement psychologique et d’aide à l’enfance (ABAPE) est un centre de prise en charge éducatif des enfants autistes et déficients intellectuels. Dans le cadre de la validation de son plan quinquennal d’activités, le coordonnateur a présenté l’ABAPE ce 9 décembre 2020.

Créée depuis 2011, l’association burkinabè d’accompagnement psychologique et d’aide à l’enfance (ABAPE) s’est positionnée en leader dans la prise en charge des enfants autistes et déficients intellectuels au Burkina Faso.

Les actions de l’ABAPE consistent à valoriser l’éducation inclusive d’âge précoce, car les enfants autistes déficients intellectuels sont privés de leur droit fondamental (qui reste le droit à l’éducation) a précisé Boukary Pamtaba fondateur et coordonnateur de l’ABAPE.

Ainsi depuis la création de l’ABAPE en 2011, le centre a mis des stratégies pratiques en place. Ces stratégies consistent à développer chez ces enfants autistes et déficients intellectuel, des compétences aussi bien relationnelles, comportementales, pédagogiques et intellectuelles. Ces compétences permettent progressivement de les intégrer dans le système éducatif classique a poursuivi Boukary Pamtaba.

Lire aussi : Burkina Faso : La fondation Tamou fait parler son cœur à ABAPE

Ce centre est né pour non seulement pallier l’absence d’offre d’éducation de cette frange d’enfants souvent, victimes résignées et sujets de stigmatisation et de rejet par les familles et la société. L’association se donne alors pour mission de sensibiliser les familles sur le fait que si les enfants sont pris en charge assez tôt, ils peuvent recouvrer la santé et vivre comme les autres enfants, explique le coordonnateur.

En dix ans d’existence et au regard des actions sur le terrain, l’ABAPE appelle ses partenaires traditionnels à œuvrer davantage pour faciliter le rayonnement du centre au grand bonheur de ces enfants autrefois oubliés de la société.

Un appel est également lancé à l’endroit des bonnes volontés afin qu’elles accompagnent l’association dans l’atteinte de ses objectifs.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

A la Une

Opération Barkhane : Les troupes harcèlent dans le Gourma et le Liptako

Opération Barkhane : Les troupes harcèlent dans le Gourma et le Liptako

Caravane Oskimo Tour 2021 : Le Top de départ pour le 2 avril

Caravane Oskimo Tour 2021 : Le Top de départ pour le 2 avril

Blanchiment d’argent : Le Burkina placé sous surveillance par le GAFI

Blanchiment d'argent : Le Burkina Faso placé sous surveillance par le GAFI (Groupe d’action financière) ainsi que d'autres pays d'Afrique

Lutte contre l’insécurité urbaine : Fin de cavale pour un réseau de trafic de personnes.

Onze personnes spécialisées dans des activités illicites comme l’escroquerie, le trafic de personnes, ont été épinglées par la Police Nationale. Forte d’une vingtaine de membres, tous basés dans la ville de Ouagadougou, cette organisation criminelle escroquait ses victimes via une société fictive.
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!