18 septembre 2021
spot_img

Burkina Faso : L’ABAPE se dote d’un plan quinquennal 2021-2025

L’association Burkinabè d’accompagnement psychologique et d’aide à l’enfance (ABAPE), dans le cadre de ses activités se dote d’un plan quinquennal. Ce plan de 2021-2025 a été validé par les acteurs et partenaires ce 9 décembre 2020 au cours d’un atelier.

L’association burkinabè d’accompagnement psychologique et d’aide à l’enfance (ABAPE) se dote d’un référentiel d’activités pour une meilleure orientation et une bonne visibilité des actions de l’association. Ce document se veut être une vision de l’association d’ici à 2025.

Cette projection de la vie de l’ABAPE et ses objectifs à se hisser sur l’échiquier national comme une référence en matière de prise en charge des enfants autistes et déficients intellectuels ont contraint ses animateurs à adopter le plan quinquennal 2021-2025.

Il constituera la boussole des actions et activités de l’ABAPE les 5 années à venir, a précisé Augustin Traoré, administrateur des affaires sociales et consultant pour l’élaboration du plan quinquennal. Il souligne par ailleurs que « la problématique de ces enfants reste très peu connue au Burkina Faso ». Et pour être un modèle, c’est toujours mieux « de se fixer un canevas de travail » a poursuivi le consultant.

Quelques partenaires présents à l’atelier de validation du plan quinquennal

Toujours selon Augustin Traoré, ce plan est bien ficelé avec des besoins de financements bien clairs. Cette clarté du document permettra aux éventuels bailleurs de fonds et partenaires de s’approprier certains aspects du plan et de le même promouvoir. A cet atelier, Augustin Traoré a rassuré les partenaires techniques que « leurs observations seront prises en compte pour rendre le plan plus digeste et plus pratique ».

Pour Boukary Pamtaba fondateur et coordonnateur de l’ABAPE ce plan se veut un plaidoyer auprès des partenaires institutionnels et partenaires techniques et financiers pour un financement complet du plan quinquennal.

« Les activités du centre pallient à une insuffisance de l’Etat central et c’est pourquoi une invite est faite à l’Etat d’appuyer les centres existants afin qu’ils répondent aux besoins et attentes des parents au grand bonheur de ces enfants ». Ce plan quinquennal a un budget prévisionnel d’environ 634 millions de franc CFA.

Pour Philippe Compaoré, chargé de programme éducation à l’ONG light for the world, l’ABAPE est un partenaire depuis 2013. Et avec ce plan « notre ONG pourra renforcer ses actions en matière de renforcement de capacité, d’investissements et faciliter la levée de fonds au profit de l’ABAPE pour une meilleure prise charge des enfants » conclu-t-il.

Articles Connexes

Gestion des archives au Burkina : L’ENAM renforces les connaissances pratiques de ses élèves...

0
L’École nationale d'administration et de magistrature (ENAM) en collaboration avec l’Association Archives sans Frontière basée en France a initié un projet dénommé « Chantier Ecole »...

Putsch manqué de 2015 : L’Unité d’action syndicale invite à la mobilisation pour...

0
Dans le cadre de la commémoration du putsch manqué de septembre 2015 à travers cette déclaration, L'Unité d'Action Syndicale (UAS) appelle les travailleurs à se mobiliser pour la défenses des acquis sociaux, car pour elle, cela doit être un moment d’introspection des travailleurs afin de s’inspirer de cette victoire historique acquise dans l’unité.

Coopération parlementaire : Le Centre parlementaire canadien fait le point de ses actions au...

0
Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a accordé une audience à une délégation du Centre parlementaire canadien, conduite par son président Tom Cormier ce 16 septembre 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires