15 avril 2024
spot_img

Burkina Faso : Le gouvernement veut améliorer les conditions de vie des populations par le biais de la recherche scientifique et de l’innovation

La troisième session ordinaire du haut conseil national de la recherche scientifique et de l’innovation (HCNRSI) a été lancée ce jeudi 19 mai 2022 à Ouagadougou. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation. Des échanges en chercheurs et innovateurs qui permettront d’améliorer la qualité de vie des populations.

Les travaux de la troisième session ordinaire du haut conseil national de la recherche scientifique et de l’innovation (HCNRSI) ont débuté ce jeudi 19 mai 2022 au sein de l’Université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou. Face aux nombreux défis actuels, le Burkina Faso, à l’instar des autres pays du monde, cherche des solutions pérennes pour mieux juguler les problèmes auxquels il est confronté afin d’amorcer véritablement la voie du développement.

C’est dans ce contexte que ce tient cette 3e session de l’assemblée générale des chercheurs burkinabè. C’est également dans cette vision que le du haut conseil national de la recherche scientifique et de l’innovation (HCNRSI) a été créé. Des communications axées sur le thème seront animées au cours de cette rencontre d’échanges et de partages d’expériences entre chercheurs et innovateurs.

Pour le premier ministre Albert Ouédraogo  par la voix du Pr Frédéric Ouattara, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, la recherche scientifique joue un rôle de moteur du développement au Burkina Faso. Pour cela, les actions de recherche doivent être encadrées et surtout centrées sur les préoccupations nationales.

Pr Frédéric Ouattara, ministre de l’enseignement supérieur, représentant le premier ministre @InfoH24

Le Burkina Faso fait face depuis plusieurs années à une crise sécuritaire sans précédent marquée par de nombreuses attaques terroristes et son lot de conséquences désastreuses. D’où le choix du thème de cette présente session ordinaire « Défis sécuritaires au Burkina Faso : rôle de la recherche scientifique ».

Les chercheurs et les innovateurs sont donc attendus dans ce domaine. « Notre pays se bat à travers des actions multiformes dont la finalité est de préserver la souveraineté de l’Etat tout en permettant à nos populations de vivre dignement et en parfaite harmonie là où elles sont. A cette lutte qui se veut collégiale, est donc attendu naturellement le monde de la recherche et de l’innovation. Il importe donc que les chercheurs et innovateurs proposent des réponses scientifiques et /ou technologiques aux problèmes qui minent notre développement. C’est ainsi que la recherche contribuera à ouvrir la voie du développement durable dans tous les secteurs », a déclaré le Pr Frédéric Ouattara.

Le présidium lors de la cérémonie @InfoH24

Selon le Pr Frédéric Ouattara, le monde de la recherche se porte bien au Burkina Faso avec une ressource humaine qualifiée et de qualité. Il rappelle que le pays excelle dans plusieurs domaines avec des résultats de recherche satisfaisants. «Le monde scientifique du Burkina Faso regorge d’hommes et de femmes compétentes et talentueux. C’est un atout capital. A ce jour, la contribution de la recherche au développement dans certains domaines est remarquable. C’est le cas par exemple de l’agriculture, de l’élevage, de la santé, de l’agro-alimentaire, etc. », souligne-t-il.

Les participants @InfoH24

Malgré les difficultés rencontrées, le gouvernement a profité de l’occasion pour saluer et encourager les acteurs du monde de la recherche, de l’innovation et de la valorisation des résultats des recherches pour les divers efforts consentis. Il espère que les recommandations qui résulteront de ces échanges, contribueront à la résorption  des défis actuels liés à la crise sécuritaire avec ses nombreuses conséquences.

Photo de famille @InfoH24

En rappel, le haut conseil national de la recherche scientifique et de l’innovation (HCNRSI) est une instance nationale de prospective, de réflexion et de concertation en matière de recherche et de technologie. Il est chargé de donner son avis motivé sur tous les grands choix de la politique scientifique, technologique et de l’innovation et le suivi de la politique nationale en la matière. Il propose les grandes orientations et les stratégies pour la formulation de la politique nationale et internationale en matière de recherche scientifique et de l’innovation. Le haut conseil national de la recherche scientifique et de l’innovation est également chargé de faire des recommandations pour répondre aux besoins en ressources humaines, matérielles et financières des différents acteurs de la recherche scientifique et de l’innovation.

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER