12 juin 2024
spot_img

Burkina Faso : L’UE débloque plus de 17 milliards FCFA pour l’aide humanitaire

L’Union Européenne dans un communiqué en date du 28 mai 2024 a indiqué avoir accordé 201 millions d’euros, soit environ 132 milliards FCFA aux pays du Sahel et du Lac Tchad pour répondre au besoin des personnes les plus vulnérables touchées par la crise humanitaire. Le Burkina Faso bénéficiera de 26,9 millions euros, soit plus de 17 milliards 645 millions FCFA.

L’Union européenne renforce son soutien humanitaire au Sahel avec une enveloppe de 201 millions d’euros. Les pays de l’Alliance des États de Sahel (AES) constitués du Mali, du Burkina Faso et du Niger recevront au total 75,5 millions d’euros, soit environ 49 milliards 524 millions FCFA.

« Cette annonce intervient à l’occasion de la réunion des hauts fonctionnaires sur le Sahel et le Lac Tchad, à laquelle a participé aujourd’hui le commissaire Janez Lenarčič à Bruxelles. » Précise le communiqué.

Le Burkina Faso, confronté à une grave crise sécuritaire depuis 2016, avec des attaques meurtrières incessantes et le déplacement massif des populations ces derniers temps bénéficiera de 26,9 millions d’euros de l’union européenne en vue de faire face à l’urgence humanitaire. Cette enveloppe est la plus élevés des trois pays de l’AES. En effet, le Niger recevra 24,6 millions d’euros, soit environ 16 milliards de FCA, et le Mali quant à lui bénéficiera de 24 millions d’euros, soit environ 15 milliards 742 millions FCFA.

Selon le communiqué, le financement soutiendra la sécurité alimentaire et l’aide à la lutte contre la malnutrition, les soins de santé et la protection, l’accès à l’eau, l’assainissement et l’hygiène, la mise à disposition d’abris et les activités éducatives, ainsi que le transport de travailleurs humanitaires et de fournitures vers des lieux éloignés et difficilement accessibles. Aussi, selon la commission, le financement se penchera sur la réponse aux épidémies et aux mouvements de population, grâce à l’allocation de 2,4 millions d’euros par l’intermédiaire de la boîte à outils d’urgence, un instrument d’aide aux crises soudaines spécifiquement dédié à la réponse d’urgence pour les personnes vulnérables en dehors de l’UE.

La commission souligne que la réponse de l’UE en matière d’aide humanitaire continuera de se concentrer sur les pays et les zones directement touchés par l’insécurité et les conflits en cours, y compris les pays côtiers d’Afrique de l’Ouest qui subissent déjà les conséquences de la crise au Sahel central.

Le communiqué rappelle le caractère alarmant de la situation humanitaire dans la région et fait le point : en 2024, ce sont plus de 35 millions de personnes qui ont besoin d’une aide humanitaire dans l’ensemble du Burkina Faso, du Cameroun, du Tchad, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Nigeria.

« Cela représente une personne sur cinq dans les pays du Sahel central (Burkina Faso, Mali, Niger). » Ajoute le communiqué.

Selon la commission, malgré cela, cette crise reste largement sous-financée. Elle soutient qu’en en 2023, les appels humanitaires pour les trois pays du Sahel central n’ont reçu qu’un tiers environ des fonds nécessaires.

Récapitulatif de l’aide humanitaire allouée par l’UE

– Burkina Faso (26,9 millions d’euros) ;

– Cameroun (21 millions d’euros) ;

– Tchad (57,9 millions d’euros, dont les 8,7 millions d’euros nouvellement alloués aux pays voisins en réponse aux conséquences du conflit au Soudan et 3,1 millions d’euros supplémentaires pour soutenir une opération de pont aérien humanitaire de l’UE dans l’est, en plus des 45,3 millions d’euros initialement annoncés par le commissaire Lenarčič lors de sa visite dans le pays fin janvier 2024) ;

– Mali (24 millions d’euros) ;

– Mauritanie (5,7 M€, incluant le renforcement de 3 M€ alloués en janvier 2024 en réponse au nombre croissant de réfugiés maliens en Mauritanie) ;

– Niger (24,6 millions d’euros) ;

– Nigeria (31,5 millions d’euros).

Cette aide survient au lendemain de celles fournies par les nations unies et les Etas Unis d’Amérique. En effet, les nations unies ont débloqué 5 millions USD, et    les Etats Unis ,55 millions USD au Burkina Faso pour faire face à la crise humanitaire que travers

Source: communiqué de la commission de l’union européenne

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER