6 mars 2021

Burkina Faso : Les syndicats veulent former un front de lutte unique

Articles Connexes

Attaques terroristes : SOS TERRORISME appelle à l’union sacrée dans la lutte contre le fléau

Terrorisme au Burkina : SOS TERRORISME appelle à l’union sacrée

Burkina Faso : Ce qu’il faut au stade du 4-août pour être aux normes

La Confédération Africaine de Football (CAF) a suspendu le stade du 4-août de Ouagadougou car il répondait plus aux normes internationales. Voici de façon succincte les critères qu’il faut remplir pour le joyau du sport burkinabè puisse accueillir de nouveau, les compétitions internationales.

Passation de charges au CFOP : Eddie salue Zeph et se planche sur la réconciliation

Passation de charges au CFOP : Eddie salue Zeph et se planche sur la réconciliation

Burkina Faso : « Zéphirin Diabré a fait un mandat d’exclusion et d’inaction», Pr Abdoulaye Soma

Burkina Faso : « Zéphirin Diabré a fait un mandat d’exclusion », selon le Pr Abdoulaye Soma, président du Mouvement Soleil d’Avenir (SA)

Arrestation de Reckya Madougou Bénin : Les explications du procureur

Arrestation de Reckya Madougou Bénin : Les explications du procureur au cours d'une conférence de presse animée le 4 mars 2021.

La coalition des syndicats en lutte contre la baisse du pouvoir d’achat des travailleurs a tenu un meeting à Ouagadougou le mardi 17 novembre 2020 à la Bourse du Travail.

Des syndicats burkinabè ont tenu une rencontre nationale suivie d’un meeting à la Bourse du travail de Ouagadougou. Ils ont, au cours de la rencontre, fait le point de la lutte contre l’extension de l’Impôt unique sur les traitements et salaires (IUTS) sur les primes et indemnités.

Lire aussi : Sit-in du SYNTSHA/Yalgado : Un accord trouvé à la dernière minute

Ce que l’on peut retenir sur ce point est que les revendications des travailleurs n’ont jusque-là rien donné. Selon les syndicats, le gouvernement a jusque-là fait la sourde oreille face à leurs revendications et interpellations.

Pour preuve, soutiennent-ils, la rencontre Gouvernement-syndicat n’a pas encore été tenue.

Inévitables mots d’ordre

Comme perspective, les syndicats ont appelé tous les travailleurs du privé, du public et du parapublic à « s’organiser et à former une large coalition de lutte » pour exiger la prise en compte de leurs revendications.

Ambiance entre les syndicalistes et l’artiste Jean Joé au cours du meeting

Ils ont lancé un appel à tous les travailleurs « à créer les conditions d’une unité du mouvement syndical burkinabè et à former une large unité de lutte pour la prise en charge conséquente de leurs préoccupations ».

Le porte-parole de la coalition en lutte, Bassolma Bazié a invité ses camarades s’apprêter pour les inévitables mots d’ordre à venir.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

A la Une

Attaques terroristes : SOS TERRORISME appelle à l’union sacrée dans la lutte contre le fléau

Terrorisme au Burkina : SOS TERRORISME appelle à l’union sacrée

Burkina Faso : Ce qu’il faut au stade du 4-août pour être aux normes

La Confédération Africaine de Football (CAF) a suspendu le stade du 4-août de Ouagadougou car il répondait plus aux normes internationales. Voici de façon succincte les critères qu’il faut remplir pour le joyau du sport burkinabè puisse accueillir de nouveau, les compétitions internationales.

Passation de charges au CFOP : Eddie salue Zeph et se planche sur la réconciliation

Passation de charges au CFOP : Eddie salue Zeph et se planche sur la réconciliation

Burkina Faso : « Zéphirin Diabré a fait un mandat d’exclusion et d’inaction», Pr Abdoulaye Soma

Burkina Faso : « Zéphirin Diabré a fait un mandat d’exclusion », selon le Pr Abdoulaye Soma, président du Mouvement Soleil d’Avenir (SA)
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!