21 juin 2024
spot_img

Carême : Des journalistes et communicants musulmans communient avec les étudiants de l’ISTIC

Le réseau des journalistes et communicateurs musulmans (REJCOM) a organisé une rupture collective de jeûne ce mercredi 28 avril 2021 avec les étudiants de l’institut des sciences et techniques de l’information et de la communication. Premier du genre, cette rupture collective a constitué un cadre de communion avec les étudiants de l’ISTIC.

Dans le but de contribuer à construire une bonne image de l’islam dans un monde miné par l’extrémisme religieux, le réseau des journalistes et communicateurs musulmans (REJCOM) a organisé une rupture collective avec les étudiants de l’ISTIC, une école de formation des futurs journalistes et communicateurs. Ce sont des moments de communion et de partage entre journalistes, communicateurs et étudiants musulmans.

Abdoulaye Tao, président du REJCOM @InfoH24

Pour Abdoulaye Tao, président du REJCOM et par ailleurs directeur de publication du journal ‘’L’Economiste du Faso’’, cette rupture collective de jeûne constitue une occasion de discuter et de partager les valeurs fondamentales de l’islam et mieux faire face à certaines dérives religieuses. « Avec la question de l’extrémisme religieux, relancer cette association s’avère nécessaire. Cela permet de contribuer à construire une bonne image de l’islam. On a voulu partager ces moments avec nos jeunes frères et sœurs en islam qui sont aussi nos futurs collègues pour marquer cet esprit du mois de jeûne qui se veut être un mois de partage, de prière, de dévotion, etc. » a déclaré Abdoulaye Tao.

Les participants à cette rupture collective @InfoH24

Selon Abdoulaye Tao, les journalistes et les communicateurs ont un rôle considérable à jouer dans la promotion de la paix et de la cohésion sociale. « Il s’agit de voir comment être un bon professionnel et un bon musulman et le lien est faisable. Il faut travailler sur soi-même et bien connaitre sa religion et voir comment on peut servir au mieux sa communauté dans un monde d’incompréhensions, qui se déchire d’autant plus que ce sont les journalistes et les communicateurs qui sont souvent à la base de la diffusion de certaines informations qui ne sont pas toujours conciliantes. L’idée c’est d’intégrer tout ça car nous sommes de semeurs de paix, d’amour, de partage pour une cohésion sociale forte et apaisée » a-t- il ajouté.

Des jus, de la bouillie, des dattes, des fruits, etc ont constitué le menu de cette rupture collective @InfoH24

C’est la première activité grand public du REJCOM. Il a profité de l’occasion pour remettre des exemplaires du coran, le livre saint de l’islam aux étudiants de l’ISTIC.

Aousségué Abem, directeur de la formation initiale de l’ISTIC @InfoH24

Aousségué Abem, directeur de la formation initiale de l’ISTIC sa remercié le REJCOM pour cette initiative et le choix de l’ISTIC pour cette rupture collective. Pour lui, le journalisme et la communication peuvent être alliés à la pratique de la religion et l’engouement autour de cette activité témoigne son importance.

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER