25 juillet 2021
spot_img

Chemin de fer Burkina-Ghana : Les travaux avancent très bien !

Articles Connexes

L’interconnexion ferroviaire entre le Ghana et le Burkina Faso, longue de 1000 km avance bien. La section Tema-Mpakadan du projet est à un taux d’achèvement de 80%.

Lentement, mais surement, l’interconnexion ferroviaire entre le Ghana et le Burkina Faso suit son bonhomme de chemin. Il avance bien, et même très bien pourrait-on dire.

Selon l’agence Ecofin, la section Tema-Mpakadan, en territoire ghanéen est à 80% de taux d’exécution.

Cette interconnexion ferroviaire sera le fer de lance des échanges entre le Burkina Faso et le Ghana.

Le projet contribuera sans doute à booster les échanges économiques entre les deux pays, et permettra au Burkina Faso, pays enclavé de s’ouvrir au monde à travers le port de Tema et d’Accra.

Le chantier démarré en juillet 2018, affiche un taux d’exécution de 80%. C’est le constat dressé par Richard Dombo, directeur général de la Ghana Railway Development Authority (GRDA), qui a récemment effectué une visite d’inspection du site.

Le tronçon, qui s’étend sur près de 99 km, part de Tema dans la région d’Accra jusqu’à Mpakadan à l’Est du pays, à quelques kilomètres du grand barrage hydroélectrique d’Akosombo sur le lac Volta.

La fin des travaux est prévue pour le courant de l’année 2021. Le projet est financé par India Exim Bank pour un coût total de plus de 219 milliards FCFA.

L’agence précise que AFCONS Infrastructure Limited, la filiale du groupe indien Shapoorji Pallonji en charge des travaux, indiquait que la réception des travaux pourrait intervenir d’ici mars 2021, soit quatre mois avant la date initialement prévue.

Le tronçon Tema-Mpakadan est une partie intégrante du projet d’interconnexion entre le Ghana et le Burkina Faso.

Quatre entreprises à savoir China Railway Construction Company, African Global Development, Frontline Consortium et China Railway No.10 Consortium ont déjà manifesté leur intérêt pour l’exécution des travaux de ce mégaprojet qui couvrira plus de 1000 km.

Du côté du Ghana, la voie ferrée continuera jusqu’à Paga, à la frontière avec le Burkina Faso. Puis elle se poursuivra vers le Nord via Dakola jusqu’à Ouagadougou, en passant par Kombissiri, Manga, Beguedo, Garango, Tenkodogo, Bagré, Zabre et Pô. Une fois le projet achevé, l’infrastructure devrait stimuler les activités économiques entre les deux pays.

- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
spot_img

A la Une

Université Thomas Sankara : Une nouvelle promotion de gestionnaire à la quête de l’emploi

La joie était vibrante à l'université Thomas Sankara, ce vendredi 23 juillet 2021. Des jeunes filles et garçons, de bleu vêtu, ont marqué leur passage. En effet, plusieurs dizaines d'étudiants en formation en sciences économiques et de gestion, ont marqué une autre étape dans leur cursus scolaire avec la fin de leur formation académique.

50ème promotion de l’École nationale de police : 639 agents déterminés à servir avec loyauté et intégrité

Placée sous la présidence du ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Pengdwendé Clément Sawadogo Clément...

Incendie au cabinet Farama et Associés : La Coalition Syndicale exprime sa solidarité

Suite à l’incendie qui s’est déclaré au Cabinet de Maître FARAMA et associés, le samedi 17 juillet 2021, la coalition syndicale à travers cette déclaration exprime sa solidarité

Burkina Faso: La BRAKINA offre 10 métiers à tisser larges bandes aux associations de tisseuses

La société BRAKINA SA a procédé ce vendredi 23 juillet 2021 à une remise de don au ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat. Ce don est composé de 10 métiers à tisser larges bandes sous forme de subvention.
- Advertisement -spot_img

Plus d'articles

- Advertisement -spot_img