23 septembre 2021
spot_img

Coupe CAF : SALITAS FC sanctionné par la CAF pour placement de sponsors non autorisés

Eliminé dès les phrases de poule de la coupe CAF 2020-2021, SALITAS FC va devoir sortir le chéquier. Le club burkinabè a été sanctionné par la confédération africaine de football pour placements de sponsors non autorisés.

Pour avoir placé des sponsors non autorisés sur les maillots lors du dernier match de la coupe CAF, SALITAS FC va payer une amende de 10 000 dollars US à la CAF, l’instance dirigeante du football africain. Il s’agit d’environ 5,3 millions de FCFA que SALITAS FC devra débourser pour non-respect du règlement de marketing.

SALITAS FC avec le mailoot en question

La CAF reproche au représentant burkinabè d’avoir placé sur son maillot deux sponsors non autorisés notamment « ONATEL et OLA Energy » contre l’Etoile Sportive du Sahel comptant pour la dernière journée des phases de coupe de la coupe CAF. Lors de cette rencontre, SALITAS FC  a été battu par l’Etoile Sportive du Sahel par 2-1.

A voir aussi: Coupe CAF : SALITAS FC termine par une défaite

En rappel, SALITAS FC a été éliminé de la compétition en terminant dernier de la poule C et lutte actuellement pour le titre dans le FASOFOOT.

Articles Connexes

Fourniture de services miniers : Les entreprises exploitantes devront désormais travailler avec les sociétés...

0
Le conseil des ministres de ce 22 septembre 2021 a adopté un rapport relatif au décret portant fixation des conditions de la fourniture locale dans le secteur minier. Ce décret fait désormais obligation aux entreprises minières et à leurs sous-traitants d’accorder aux personnes physiques ou morales burkinabè tout contrat de prestation de service, tout en définissant la liste des biens et services assortis de quotas à respecter.

Extrémisme violent : « Certains burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres...

0
Dans cette déclaration dont l’InfoH24.info a obtenu copie, l’Association pour la tolérance religieuse et le dialogue interreligieux (ATR/DI) constate qu’ « à travers des éléments audio et/ou vidéo et sur des bases souvent erronées, certains Burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres Burkinabè appartenant à d’autres dénominations (d’une même confession religieuse) ou à d’autres communautés religieuses ». Voici l’intégralité de la déclaration.

2e Congrès extraordinaire du MPP : « Le dynamisme d’un parti, c’est les luttes...

0
A quelques jours de l’ouverture du 2e Congrès du mouvement du peuple pour le progrès (24 au 26 Septembre 2021), Dr Bindi Ouoba, cadre dudit parti, donne son regard, dans cette interview accordée à L’InfoH24.info, ce 22 septembre 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires