24 octobre 2021
spot_img

Croix-Rouge burkinabè : 4 500 000 personnes touchées par les projets

En prélude à la célébration de la Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge 2021, le 8 mai, placée sous le thème : « Ensemble, nous sommes Inarrêtables » qui coïncide avec ses 60 ans d’existence,  la Croix-Rouge burkinabè a organisé le vendredi 7 mai 2021 à Ouagadougou un point de presse. Cette rencontre avec les médias vise à dresser le bilan de l’année 2020 et surtout voire dans quelle mesure amorcer celle de 2021.   

La communauté internationale célèbre ce 8 mai 2021 la journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Cette célébration est une occasion pour la Croix Rouge burkinabè de marquer pour saluer le travail des acteurs, des membres et des volontaires engagés au Burkina Faso pour poser des gestes humains. La commémoration 2021 est toute particulière pour la Croix-Rouge Burkinabè car elle coïncide avec les 60 ans de sa création officielle au Burkina Faso.

Présidium de la conférence de presse de la Croix-Rouge burkinabè ©infoh24

Ainsi, la Croix-Rouge burkinabè a allégé le programme de la journée mondiale pour concentrer sur ses 60 ans. Ce soixantenaire sera célébré, selon les premiers responsables de la  Croix-Rouge burkinabè en de juillet prochain sous le thème « 60 ans d’action humanitaire : renforcer les acquis et relever les nouveaux défis ». A cette occasion, les acteurs vont réfléchir sur les défis et les perspectives de l’action humanitaire dans le contexte du Burkina Faso.

Ce contexte humanitaire se dégrade d’année en année et la Croix-Rouge fait face à une triple crise notamment les effets du changement climatique (entrainant les inondations, les vents, les sècheresses), à la crise sanitaire du fait du Coronavirus et l’insécurité dans plusieurs régions du Burkina Faso. Quoique difficile « nous restons fidèles à notre crédo qui est de mobiliser le pouvoir de l’Humanité pour porter secours et assistance aux personnes qui sont dans le besoin » a indiqué le secrétaire général de la Croix-Rouge burkinabè, Lazare W. Zoungrana.

Le secrétaire général de la Croix-Rouge burkinabè, Lazare W. Zoungrana ©infoh24

Ces facteurs ont fait accroître considérablement les besoins humanitaires, alors que l’on peinait déjà à mobiliser les ressources pour faire face à la souffrance humaine.  « En 2020, 1 personne sur 12 dans le monde a reçu une forme d’aides de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge. La détermination de notre réseau à faire en sorte que les communautés aient les connaissances et les moyens de se protéger a été vraiment incomparable. Nous sommes « Inarrêtables » a déclaré Lazare W. Zoungrana.

Au Burkina, la Croix-Rouge a réalisé d’importantes actions humanitaires au profit des populations. Au cours de l’année 2020, elle a mis en œuvre 29 projets qui ont touché plus de 4 500 000 personnes avec une enveloppe financière de 8 616 178 402 de francs (CFA) sur une prévision de 10 203 000 000 de francs (CFA) dans les domaines de la santé, de la sécurité alimentaire et des moyens d’existence, de la protection de l’enfance, de l’eau, l’hygiène et assainissement, de la réduction des risques de catastrophes, de la promotion des principes et valeurs humanitaires.

Des journalistes présents à la conférence ©infoh24

Par exemple en matière d’assistance en alimentation, moyens d’existence, 91 895 personnes dont 45 736 femmes et 46 519 hommes ont bénéficié de distribution de vivres, avec en moyenne 3 rations pour un mois pendant 3 mois dans les communes de Djibo, Gorgadji, Dori, Bani, Tougouri, et Bourzanga ; 67 054 personnes vulnérables de Djibo, Dori, Bani, Gorgdaji, Tougouri, Bourzanga, Kongoussi, ont bénéficié d’une assistance en vivres à travers des coupons via la plateforme RedRose et des transferts monétaires, 728 ménages victimes des inondations 2020 ont bénéficié de vivres, etc.

Ces activités de la Croix-Rouge burkinabè ont couvert les 13 régions du Burkina Faso. « Avec la détérioration du contexte sécuritaire, on note une exacerbation de la violence contre les civils, les patients, les personnels de santé, les structures médicales et les véhicules sanitaires. C’est là un réel problème qui peut avoir des effets étendus et durables. Je saisis cette tribune pour rappeler la nécessité de laisser l’aide humanitaire atteindre les civils qui ne doivent pas être pris pour cible » a soutenu le chef de délégation du CICR au Burkina Faso,Laurent Saugy.

Le chef de délégation du CICR au Burkina Faso, Laurent Saugy ©infoh24

En rappel c’est le 31 juillet 1961 que la Croix-Rouge Voltaïque a été créée et par la suite reconnue comme unique société nationale de Croix-Rouge par le décret présidentiel n°262/PRES/IS/DI/SP-P le 9 juillet 1962. Et depuis lors, elle s’est étendue sur l’ensemble du territoire national et n’a cessé d’œuvrer pour porter secours et assistance dans le seul but de soulager les souffrances humaines.

Articles Connexes

27e édition du FESPACO : L’Etalon d’or de Yennenga revient à « La femme du...

0
Débutée le 16 octobre dernier , la 27 édition du FESPACO a refermé ses portes ce 23 octobre 2021 avec l'étalon d'or de yennenga attribué au long métrage " La femme du Fossoyeur" du réalisateur somalien Khadar Ahmed.

Coupe CAF : L’ASFA YENNEGA éliminée par la modeste équipe du Binga FC

0
L’ASFA YENNEA est tombée dans l’après-midi de ce samedi 23 octobre 2021 face au Binga FC du Mali qui évolue en deuxième division. Les Asfagiens ont été battus aux tirs aux buts 7-6 après un score de 1-0 à la fin du temps règlementaire.

Ecole nationale des Eaux et Forêt : La Promotion «Résilience» prête à servir

0
La tradition a été une fois encore perpétuée ce vendredi 22 Octobre 2021 à l’Ecole Nationale des Eaux et Forêt (ENEF) de Dindéresso avec...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires