27 juillet 2021
spot_img

Dialogue Inter-Religieux : Pro DIVE forme des jeunes leaders d’associations confessionnelles du Nord

Articles Connexes

 Le Projet de Promotion du Dialogue Inter-religieux et du Vivre Ensemble au Burkina Faso (Pro DIVE), a procédé à la formation de jeunes leaders issus des associations confessionnelles de la région du Nord. C’était le 25 mars 2021 à Ouahigouya. Les objectifs visés par cette activité de renforcement de capacités étaient d’outiller les participants afin qu’ils soient des acteurs qui vont contribuer à renforcer la stabilité du Burkina Faso par la promotion du dialogue inter-religieux, interculturel et d’un vivre-ensemble harmonieux.

Placée sous le thème, « Rôles et Responsabilités des Leaders Jeunes d’Associations Confessionnelles dans le Processus du Dialogue Inter-religieux et du Vivre Ensemble au Burkina Faso : Défis et Perspectives », cette rencontre d’échanges a mobilisé trente-cinq (35) leaders de diverses confessions religieuses, venues de plusieurs localités de la région du Nord. C’est au regard du contexte social marqué par l’insécurité, la dégradation de la cohésion sociale et la recrudescence de phénomènes associés dont, la radicalisation, l’extrémisme religieux, les conflits intercommunautaires, que l’initiative a été mis en œuvre avec le soutien financier du Royaume des Pays-Bas.

Artidtide Kouraogo, chargé des projets et programmes du CDC

« C’est en rapport à la situation que nous vivons aujourd’hui, la turbulence due aux différents mouvements sociaux, aux différentes violences que nous vivons sur le terrain, que nous avons jugé bon de travailler avec les jeunes pour rétablir la paix et la cohésion sociale, dans nos différentes régions, c’est dans ce cadre que nous menons des activités dans le sens d’une communication efficace pour promouvoir le dialogue inter-religieux en discutant avec ces jeunes pour situer leurs places et leurs rôles dans le processus qui est une condition sine qua non pour la paix dans notre pays », soutiendra Aristide Kouraogo, chargé des projets et programmes du Centre Diocésain de Communication de Ouahigouya (CDC). Au cours de cette session de formation, il a été question, d’accompagner les participants à identifier les outils, les méthodes adaptées à leurs situations de jeunes et à leurs structures pour qu’au sein de leurs communautés, ils puissent s’organiser autour de ces questions du dialogue inter-religieux a précisé le chargé des projets.

35 jeunes leaders ont été outillés durant la rencontre

Porté par un consortium tripartite, ce projet est mis en œuvre dans la région du Sahel par l’Union Fraternelle des Croyants de Dori, (UFC-DORI), qui assure le chef de fil, à l’Est par l’Association pour le Développement des Communautés Villageoises (ADCV) et au Nord par le (CDC). L’objectif général, à en croire le premier responsable du projet, Abdoulaye Joseph Ouédraogo, c’est de contribuer à la stabilité du Burkina, à travers des actions de promotion du dialogue inter-religieux et du vivre ensemble.

Des participants satisfaits de l’initiative

Catherine Sawadogo appelle la jeunesse à s’unir pour sauver la situation

Les différents leaders qui ont pris part à la formation ont apprécié positivement l’initiative. Pour Mahamadi Belém, représentant de la grande mosquée de Séguénéga, « la religion, c’est la paix. S’il y a l’entente, la tolérance, la paix, chacun vivra heureux ». Même son de cloche pour Catherine Sawadogo des Assemblées de Dieu de Bassi qui renchérit sur la situation qui prévaut en ces termes : « Nous avons répondu à l’appel pour pouvoir contribuer à l’union des uns et des autres pour le retour à la paix et au vivre ensemble au Burkina en général. Je demande aux jeunes où qu’ils soient, d’être solidaires, de se donner la main pour transformer ce monde en un monde de paix et de tolérance » a-t-elle insisté.        

  Gaël Traoré (Correspondant)

- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
spot_img

A la Une

JO Tokyo 2020 : Clap de fin pour le taekwondoïste burkinabè Fayçal Sawadogo

Les premiers représentants burkinabè aux jeux olympiques qui se déroulent actuellement à Tokyo au Japon ont du mal à sortir la tête de l’eau. Sur sept athlètes au départ, trois sont déjà hors course.

Rencontre Gbagbo-Alassane : Un geste de plus pour la réconciliation nationale

La Côte d’Ivoire amorcera-t-elle un nouveau virage avec cette rencontre entre les deux anciens politiciens ce mardi 27 juillet...

Super coupe AJSB 2021 : L’AS SONABEL et l’ASFA YENNEGA aux prises le 5 août à Banfora

L’Association des journalistes sportifs du Burkina a fait le point de l’organisation de l’édition 2021 de la Super coupe AJSB ce lundi 26 juillet 2021. Elle aura le lieu le 5 août 2021 à Banfora et mettra aux prises l’AS SONABEL et l’ASFA YENNEGA.

Audience présidentielle : Le président de la CENI, Newton Ahmed Barry se félicite des élections 2020

Une année après la tenue des élections de novembre 2020, la commission en charge de l'organisation était à la présidence du Faso, ce 26 juillet 2021
- Advertisement -spot_img

Plus d'articles

- Advertisement -spot_img