21 juin 2024
spot_img

Pâques 2021 : « Il faut méditer la parole de Dieu afin de revivre l’histoire du salut » dixit le Cardinal Philippe Ouédraogo

L’archevêque métropolitain de Ouagadougou, le Cardinal Philippe Ouédraogo, a adressé un mot à l’endroit de la communauté catholique ce jeudi 1er avril 2021. Il s’est agit pour lui, de donner les grandes lignes de cette année épiscopale et aussi d’interpeler sur le respect des mesures barrières au cours de la célébration des solennités de Pâques.

La célébration de la fête de Pâques est l’un des temps forts dans la vie du chrétien catholique. Il s’agit pour lui de méditer sur le mystère de la mort et la résurrection du Christ. Selon le cardinal, en cette année pour célébrer la pâques du Seigneur, il s’agit d’écouter et de méditer la parole de Dieu qui fait revivre l’histoire du salut. Ensuite, le renouvèlement de la foi en la résurrection en accueillant les nouveaux baptisés à la table de l’eucharistie. Et enfin, la célébration du mémorial du mystère pascal, qui est la présence vivante du Seigneur ressuscité au milieu de nous. 

 De plus, le cardinal Philippe Ouédraogo, a invité les paroisses en raison de la crise sécuritaire à s’organiser pour que les différentes prières ne débordent pas minuit. « J’invite également tous les chrétiens à faire preuve de discipline, en portant le masque dans nos assemblées liturgiques et à suivre les dispositions sanitaires indiquées dans les paroisses », a-t-il dit.

Une année épiscopale dédiée à Saint Joseph et aux familles

Par ailleurs pour les conférenciers, cette année a été dédié à saint Joseph et à la famille. Le diocèse de Ouagadougou a, à cet effet, prévu un certain nombre d’activités dont une messe d’ouverture afin de marquer cette année dédiée à Saint Joseph et aux familles. Le secrétaire épiscopale Raphael Nana a souligné les grandes lignes de la célébration de cette année dédiée à saint Joseph et aux familles. Selon le cardinal ceci est une invite aux familles chrétiennes à marquer cette année en confiant les différentes familles à la protection de la sainte famille de Nazareth.

L’abbé Raphael Nana

« Nous sommes donc appelés à mettre au centre de la vie de l’église et de la société, la famille, nos familles humaines et chrétiennes, pour que la résurrection du Christ leur apporte un souffle nouveau d’amour et de persévérance, véritables communautés de vie et d’amour », a-t-il souhaité.

Tout en souhaitant des joyeuses et saintes fêtes de pâques, le cardinal Philippe Ouédraogo a conclu en ces termes « prions le prince de la paix, par l’intercession de Saint Joseph, pour nos familles, pour la vie, pour la réconciliation, la justice, la paix et la santé au Burkina Faso et dans le monde entier ».

Corine GUISSOU (collaboratrice)

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER