25 juillet 2021
spot_img

Elections 2020 au Burkina Faso : Newton Ahmed Barry assène ses vérités aux partis

Articles Connexes

La rencontre convoquée par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) le 9 novembre 2020 avec les représentants de partis politiques en lice pour les élections présidentielle et législatives a été houleuse.

Des partis politiques en lice pour les élections présidentielle et législatives du 22 novembre 2020 au Burkina Faso ont demandé plus de temps pour communiquer la liste de leurs représentants à la CENI. Ils l’ont fait savoir aux responsables de l’institution au cours de la rencontre d’échange du lundi 9 novembre 2020.

Ces formations politiques trouvent le temps à eux imparti (ndlr : 10 jours) pour communiquer la liste de leurs délégués ou représentants dans les bureaux de vote trop bref. « Ce délai est trop bref pour des jeunes partis politiques pour trouver des délégués dans ce laps de temps », lance un responsable de parti politique.

Lire aussi : Elections 2020 au Burkina Faso : Les partis invités à désigner leurs délégués de bureaux de vote

Pour le président de l’instance nationale en charge des élections, Newton Ahmed Barry, le délai de 10 jours imparti aux partis politiques pour communiquer la liste de leurs délégués dans les bureaux de vote est une exigence de la loi. Ce n’est pas le fruit de l’imagination de la CENI, explique-t-il.

« Je vous demande de ne pas me demander de violer la loi. Si le respect de la loi va entrainer des élections mouvementées, alléluia. »

Newton Ahmed Barry, Président de la CENI (9 novembre 2020)

« Situation favorable aux grands partis »

Mais lesdits acteurs politiques persistent et signent. Il y a le Code électoral mais il y a aussi la réalité du terrain. Pour eux, une dérogation à ce délai de dix jours est bien possible.

« La situation actuelle est favorable aux grands partis politiques. Nous, en tant que jeunes partis politiques et sans grands moyens, on a des difficultés pour avoir des représentants dans des bureaux de vote. Je pense que vous pouvez nous donner jusqu’à la veille (ndlr : des élections) pour vous transmettre la liste de nos représentants. Le 12 novembre, ce sera difficile. Le souci, c’est qu’il y a des partis politiques à l’aise qui ont déjà nos représentants. Nous, on ne peut pas trouver des délégués dans des bureaux de vote dans ce bref délai. Les grands partis ont pris tous nos délégués. Puisqu’ils ont plus de moyens que nous », insiste un autre responsable de jeune parti politique.

Des représentants de partis politiques lors des échanges avec la CENI ©L’InfoH24

« Si le respect de la loi va entrainer des élections mouvementées, alléluia« 

Face à l’insistance de certains partis politiques dits jeunes, Newton Ahmed Barry assène ses vérités. Il demande à ses interlocuteurs à ne pas « transiger avec la loi ».

« Je suis étonné que des responsables de partis politiques me demandent de déroger au Code électoral qui est une loi. Je vous demande de ne pas me demander de violer la loi. Si le respect de la loi va entrainer des élections mouvementées, alléluia. On organise les élections pour les partis politiques mais on ne peut pas laisser le Code électoral de coté », a martelé le président de la CENI.

- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
spot_img

A la Une

Université Thomas Sankara : Une nouvelle promotion de gestionnaire à la quête de l’emploi

La joie était vibrante à l'université Thomas Sankara, ce vendredi 23 juillet 2021. Des jeunes filles et garçons, de bleu vêtu, ont marqué leur passage. En effet, plusieurs dizaines d'étudiants en formation en sciences économiques et de gestion, ont marqué une autre étape dans leur cursus scolaire avec la fin de leur formation académique.

50ème promotion de l’École nationale de police : 639 agents déterminés à servir avec loyauté et intégrité

Placée sous la présidence du ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Pengdwendé Clément Sawadogo Clément...

Incendie au cabinet Farama et Associés : La Coalition Syndicale exprime sa solidarité

Suite à l’incendie qui s’est déclaré au Cabinet de Maître FARAMA et associés, le samedi 17 juillet 2021, la coalition syndicale à travers cette déclaration exprime sa solidarité

Burkina Faso: La BRAKINA offre 10 métiers à tisser larges bandes aux associations de tisseuses

La société BRAKINA SA a procédé ce vendredi 23 juillet 2021 à une remise de don au ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat. Ce don est composé de 10 métiers à tisser larges bandes sous forme de subvention.
- Advertisement -spot_img

Plus d'articles

- Advertisement -spot_img