21 octobre 2021
spot_img

Elections municipales 2021 au Burkina Faso : La HAWRE tire la sonnette d’alarme

Le parti politique, la Haute alliance de warrantage pour la république (HAWRE) a organisé ce jeudi 7 janvier 2021 à Ouagadougou, un point de presse. A cette rencontre, la Hawré a lancé un appel à l’opinion publique pour la tenue d’un dialogue politique inclusif en vue des élections municipales démocratiques. Ce qui permettra au pays d’éviter de tomber dans les mêmes erreurs que celles du 22 novembre 2020.

Faire de la réconciliation nationale un préalable pour les élections municipales 2021 au Burkina Faso. Telle est la recommandation de la Haute alliance de warrantage pour la république (HAWRE) lors de la conférence de presse qu’elle a animé ce jeudi 7 janvier 2021 à Ouagadougou. Pour le parti, à défaut de la réconciliation nationale avant les élections municipales, elle recommande la tenue d’un dialogue politique inclusif comme préalable au lancement du processus pour les élections municipales.

Selon la Hawré, ce dialogue doit réunir tous les partis politiques régulièrement constitués sous la médiation de la communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO). Et pour ce faire, elle a proposé des principes à suivre.

Lire aussi : Burkina Faso : La CEDEAO et l’UA satisfaites du processus électoral

De ces principes, il s’agit entre autres de l’acceptation formelle du médiateur proposé par chaque parti politique, la réforme de la commission électorale nationale indépendante(CENI), le recensement de tous les électeurs, le renforcement des capacités des partis politiques et de la presse, le financement de la politique. Il y a également, l’identification de toutes les autres parties intéressées de chaque thématique de manière inclusive et transparente, octroi de budgets, facilités et accompagnements suffisants aux participants pour leur permettre de se préparer pour prendre aux travaux etc.

Les animateurs de la conférence de presse ©L’InfoH24

A travers un dialogue inclusif, à en croire la Hawré,  le terrain sera suffisamment tracé pour un scrutin municipal apaisé car les municipales de 2016 ont été émaillées de violence. Une situation à éviter dans le contexte actuel du pays a indiqué le président du parti, Roland Goungounga.       

En effet, pour le parti, la réconciliation nationale devra être inclusive et intégrale car c’est une affaire de famille qui nécessite « que nous nous réconciliions entre frères ». Il serait malsain, poursuit le président du parti, « que quelques frères veuillent s’arroger des prérogatives indues sur la base de résultats d’élections pour le moins très biaisées.

Sur l’élection 2020 au Burkina, la Hawré estime que la démocratie burkinabè est en danger de mort !

La Hawré dit avoir sonné le tocsin sur les dangers qui menacent la démocratie au Burkina Faso, en l’occurrence cette compréhension tantôt zélée, tantôt biaisée du jeu démocratique. Selon, le parti son constat est que « la classe dirigeante, pouvoir comme opposition, a décidé de liquider la démocratie burkinabè ».   

Et pour preuve, malgré les nombreuses irrégularités de l’élection du 22 novembre 2020, une bonne partie des candidats « perdants » a félicité le président sortant. Pire, « il n’y a eu aucun recours en justice contre les résultats de l’élection présidentielle » et mieux « on a assisté à un concert de plaidoyers pour empêcher d’éventuelles manifestations de contestations » a déclaré le président de la Haute alliance de warrantage pour la république (HAWRE), Roland Goungounga.

Les journalistes présents à la conférence de presse de la HAWRE ©L’InfoH24

Pour lui, à la date du 7 janvier 2021 Roch Kaboré est président du Faso, Alassane Sakandé, président de l’Assemblée nationale et Christophe Dabiré Premier ministre comme avant les élections.

« On  aurait pu aider à améliorer un tant soit peu les conditions de vie des populations avec les 90 milliards de FCFA qu’auraient coûté les élections au contribuable burkinabè » a-t-il ajouté.

En rappel, la HAWRE a été créée, le 17 août 2019, suite à une scission du parti républicain pour l’intégration et la solidarité (PARIS), traversée par une crise de paternité.

I.O.

Articles Connexes

Eliminatoires CAN Féminine 2022 : Les Etalons dames battent le Bénin par...

0
Les Etalons dames ont battu leurs homologues du Bénin ce mercredi 20 octobre 2021 par 2-1 comptant pour les éliminatoires de la CAN féminine Maroc 2022.

Mali : La transition désavoue Macron, en décidant de négocier avec les Djihadistes

0
Au Mali, les autorités de la transition ont donné quitus  au Haut Conseil Islamique pour négocier avec les chefs terroristes. L’option de négocier avec...

Urgence alimentaire et nutritionnelle dans la région d’Afrique de l’Ouest : La France et...

0
Alors que les conflits et la hausse des prix des denrées continuent de fragiliser la situation de la sécurité alimentaire dans la région d’Afrique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires