12 avril 2024
spot_img

Foot business : Samuel Eto’o condamné à 22 mois de prison pour fraude fiscale par la justice espagnole

L’ex-international camerounais et actuel président de la fédération camerounaise de football a plaidé coupable pour les faits de fraude fiscale en Espagne afin d’éviter de passer ses jours en prison. Il écope tout de même de 22 mois de prison avec sursis. Il avait caché 3,8 millions d’euros au fisc espagnol entre 2006 et 2009 lorsqu’il évoluait sous les couleurs du FC Barcelone.

L’ancien joueur du FC Barcelone, Samuel Eto’o, a été condamné à 22 mois de prison pour avoir caché 3,8 millions d’euros au fisc espagnol entre 2006 et 2009, rapporte le média espagnol Mundo Deportivo ce lundi 20 juin 2022. L’ex-international camerounais va cependant rester libre, les peines de prison inférieures à deux ans étant rarement exécutées en Espagne.

Selon Mundo Deportivo repris par RMC Sport, Samuel Eto’o a été condamné à 22 mois de prison pour fraude fiscale. Il a été reconnu coupable d’avoir caché 3,8 millions d’euros entre 2006 et 2009 au Trésor public espagnol lorsqu’il évoluait au FC Barcelone. Son ancien représentant José Maria Mesalles, jugé pour le même délit, a quant à lui écopé d’un an de prison. Quatre ans (Eto’o) et six mois (Mesalles) avaient initialement été requis par le parquet.

Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football depuis le mois de janvier 2022, et son ancien représentant vont cependant rester libres, les condamnations inférieures à deux ans en Espagne n’étant que très rarement exécutées et l’absence de casier judiciaire exemptant Eto’o et son ex-agent de prison ferme. Les deux hommes vont cependant devoir s’acquitter d’une lourde amende, 1,8 million d’euros pour Eto’o et 900 000 euros pour José Maria Mesalles.

En 2016, Lionel Messi et son père Jorge Messi avaient eux aussi pu rester libres après leur condamnation à 21 mois de prison pour avoir fraudé le fisc à hauteur de 4,1 millions d’euros entre 2007 et 2009. Cristiano Ronaldo, Neymar ou encore José Mourinho sont tous passés aux cribles par la justice espagnole pour des faits de fraude fiscale.

Samuel Eto’o a plaidé coupable et rassure qu’il va payer la somme due. « Je reconnais les faits et je vais payer, mais qu’on sache que j’étais enfant à l’époque et que j’ai toujours fait ce que mon père (il considérait Mesalles son ex-agent comme tel, ndlr) me demandait de faire », s’est défendu Eto’o, dans des propos rapportés par Mundo Deportivo et repris par RCM Sport. L’ancien Barcelonais a par ailleurs déposé une plainte contre son ancien représentant pour escroquerie et détournement dans la gestion de ses avoirs selon le média français.

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER