23 septembre 2021
spot_img

Foubé ou la Croisade de Femmes : Le roman d’Hamidou Zongo qui parle des conditions de vie des déplacés internes

La littérature burkinabè a accueilli ce 11 septembre 2021, à Ouagadougou une nouvelle œuvre:« FOUBE ou la Croisade de femmes», un ouvrage du journaliste Hamidou Zonga. Un récit qui entaille les conditions de vie de la population de Foubé (village situé à Kaya), sous le joug des groupes armés depuis 2016 qui endeuille la localité.

L’ouvrage qui est un roman dépeint la dure vie des déplacés internes et le reste des populations sur place. Soit un total de 30. 000 habitants parmi lesquels 20.000 déplacés internes.

Un ouvrage qui retrace les difficultés des personnes déplacées internes

Selon les témoignages, depuis juillet 2021, « 300 tonnes de vivres du PAM affectés au profit de la population de Foubè, ne peuvent pas rentrer à Foubè à cause du blocus terroriste».

Pour les ressortissants de Foubè qui ont saisi l’occasion pour lancer un appel à sauvetage : « d’ici trois jours, s’il n’y a pas de vivres, les populations de Foubè vont enregistrer d’autres morts. Il faut une opération rapide des forces de défense et de sécurité pour déloger les groupes armés qui essaiment la localité».

« Foubè ou la Croisade des femmes» se veut une description des difficultés dont sont victimes les populations de Foubè, une localité située à plusieurs kilomètres Ouagadougou, capitale burkinabè. Hamidou Zonga explique s’être rendu dans la localité durant deux semaines pour y vivre les réalités.

« Depuis le début des attaques terroristes, j’ai été passionné d’écrire quelque chose de concrète. Au cours des missions Secrètes dans plusieurs localités, telles que le Sahel, la Boucle du Mouhoun et le Centre-nord etc.

Hamidou Zonga (au centre) durant la présentation de son ouvrage

A Foubè, des témoignages, il est ressorti que les femmes étaient violentées et violées, la population se nourrisaient de feuilles. J’ai voulu donc décrire cela dans un langage simple, afin que chacun comprendre , mais surtout attirer l’attention des organisations internationales, un livre d’éveil de conscience », dit-il.

Les journalistes présents durant la présentation

Hamidou Zonga, journaliste à la radio Salamkloto explique qu’il a d’autres projets en matière d’écriture. Cet ouvrage est Ainsi donc, son 6e œuvre littéraires et poétiques.

Articles Connexes

Fourniture de services miniers : Les entreprises exploitantes devront désormais travailler avec les sociétés...

0
Le conseil des ministres de ce 22 septembre 2021 a adopté un rapport relatif au décret portant fixation des conditions de la fourniture locale dans le secteur minier. Ce décret fait désormais obligation aux entreprises minières et à leurs sous-traitants d’accorder aux personnes physiques ou morales burkinabè tout contrat de prestation de service, tout en définissant la liste des biens et services assortis de quotas à respecter.

Extrémisme violent : « Certains burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres...

0
Dans cette déclaration dont l’InfoH24.info a obtenu copie, l’Association pour la tolérance religieuse et le dialogue interreligieux (ATR/DI) constate qu’ « à travers des éléments audio et/ou vidéo et sur des bases souvent erronées, certains Burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres Burkinabè appartenant à d’autres dénominations (d’une même confession religieuse) ou à d’autres communautés religieuses ». Voici l’intégralité de la déclaration.

2e Congrès extraordinaire du MPP : « Le dynamisme d’un parti, c’est les luttes...

0
A quelques jours de l’ouverture du 2e Congrès du mouvement du peuple pour le progrès (24 au 26 Septembre 2021), Dr Bindi Ouoba, cadre dudit parti, donne son regard, dans cette interview accordée à L’InfoH24.info, ce 22 septembre 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires