1 mars 2021

Gestions des ressources publiques : La chambre de Commerce épinglée dans le rapport 2019 de la Cour des comptes

Articles Connexes

Yako : Incendie sur le site d’or de Bouda (Passoré)

Yako : Incendie sur le site d’or de Bouda (Passoré)

Football : Un match international délocalisé à Ouagadougou à cause du Covid19

Le match de ligue des champions africaine de football entre le Wydad Athletic Club de Casablanca et les Kaizer Chiefs, a été délocalisé à Ouagadougou à cause du coronavirus. Initialement prévu au Maroc, les autorités marocaines ont refusé d’accueillir l’équipe sud-africaine des Kaizer Chiefs à cause de la nouvelle souche du coronavirus découverte dans ce pays. C’est donc le Burkina Faso qui a accepté d’héberger ce match international qui se jouera ce dimanche 28 février 2021 au stade du 04 août à 16 heures temps universel. C’est un match comptant pour la 2e journée des phases de groupe dans la poule C.

Entrepreneuriat : L’ambassade de France soutient des jeunes Burkinabè

Dans le but de promouvoir l’insertion professionnelle des jeunes au Burkina Faso, l’ambassade de France au Burkina Faso a organisé une soirée de formations et de réseautage au profit de jeunes porteurs de projets Burkinabè. Dénommé ‘’Kibaré rencontre challenge des 1000 jeunes’’, ce projet a été initié en collaboration avec la chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso et vise à accompagner les jeunes entrepreneurs. Cette soirée rencontres et échanges a eu lieu le jeudi 25 février 2021 à Ouagadougou.

Burkina Faso : Le livre « Se réconcilier ou périr » offert aux ministres

Burkina Faso : Le livre « Se réconcilier ou périr : chronique d’une nation en sursis »offert aux ministres du gouvernement burkinabè

Election du Président de la CAF : Encore un piège pour le football africain

Élection du président de la CAF en mars 2021: Encore un piège pour le football africain avec l'ingérence de la FIFA

Le rapport 2019 de la Cour des comptes présenté à la presse le 26 janvier 2021 a mis à nue des irrégularités dans le fonctionnement dans certaines entreprises publiques. De ces entreprises publiques contrôlées figure la chambre de Commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF). Le contrôle a révélé des anomalies concernant le fonctionnement et la gestion des ressources de la structure, exercice 2014-2016.

Paiement de frais de mission sans pièces justificatives à des ministres chargés du commerce et à des agents dudit ministère. Octroi de la somme de 40 000 000 de FCFA au profit de 80 associations de marchés et yaars de Ouagadougou sans critères d’éligibilité, ni motifs, appui irrégulier au ministère du commerce et le non-respect de la réglementation générale des achats etc.

Ce sont entre autres les dysfonctionnements pointés du doigt par la Cour des comptes lors du contrôle de la chambre de Commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF).
Concernant le paiement des frais de mission sans pièces justificatives, la Cour a constaté que la chambre de commerce a pris en charge des frais de mission des différents ministres qui sont se succédés de 2014-2016 à la tête du ministère en charge du commerce, ainsi que des agents de ce ministère, sur la base de lettre de sollicitation dudit ministère. Pourtant, selon la Cour, il n’existe ni preuve de l’exécution, ni preuve de l’intérêt avec les activités de la CCI-BF.

Gestion des ressources au Burkina Faso : Le Rapport 2019 de la Cour des comptes fait des recommandations
Gestion des ressources au Burkina Faso : Le Rapport 2019 de la Cour des comptes fait des recommandations


Il en est de même au niveau de la caisse de cette structure. Là, la Cour a constaté le décaissement de 2 millions de FCFA sur instruction du Directeur général et 22 900 000 FCFA sur instruction de la présidence de la CCI-BF.
Après examen des pièces y relatives, la Cour a relevé qu’aucun document n’indique l’identité des bénéficiaires finaux. Pire, il n’existe pas d’états d’émargement desdits bénéficiaires. La Cour a recommandé au directeur général de la CCI-BF de faire rembourser la somme de 24 900 000 de FCFA irrégulièrement décaissée, par les personnes concernées.

Pour le cas des 80 associations de marchés et yaars de Ouagadougou qui ont bénéficié chacune la somme de 500 000 FCFA soit au total 40 000 000 FCFA. Les états d’émergement des représentants de ces associations ont été produits mais les motifs de l’octroi et les critères d’éligibilité des bénéficiaires n’ont pas été définis au préalable selon la Cour des comptes.
Au ministère du commerce, au titre de l’année 2015, la Cour a constaté que la CCI-BF a octroyé la somme de 152 170 000 FCFA au ministère du commerce pour le soutenir dans le cadre de son fonctionnement. Ce soutien à la tutelle n’a pas de lien avec les activités de la CCI-BF. La Cour recommande à la CCI-BF d’arrêter de tels appuis financiers.
En ce qui concerne le non-respect de la réglementation des achats publics, une prestation de pause-café d’un montant de 17 250 000 FCFA a fait l’objet d’un bon de commande en lieu et place d’une lettre de commande.

Le président de la Cour des comptes ©Infoh24

Or, selon la réglementation générale des achats publics en vigueur, pendant la période sous revue exige l’établissement d’une lettre de commande pour tout achat dont la valeur est supérieur ou égale à 5 000 000 FCFA et inférieur à 20 000 000 FCFA et l’utilisation de l’appel d’offre ouvert pour les achats dont le montant est supérieur ou égal à 20 000 000 de FCFA. Pour la Cour, ces dispositions n’ont pas été respectées par la CCI-BF.
A tous ces manquements constatés par la Cour des comptes à la chambre de Commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) pour l’exercice 2014-2016, la Cour des comptes a fait des recommandations au directeur général. Il leur appartient de prendre les mesures qui s’imposent pour faire cesser les errements constatés afin d’améliorer la gouvernance.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

A la Une

Yako : Incendie sur le site d’or de Bouda (Passoré)

Yako : Incendie sur le site d’or de Bouda (Passoré)

Football : Un match international délocalisé à Ouagadougou à cause du Covid19

Le match de ligue des champions africaine de football entre le Wydad Athletic Club de Casablanca et les Kaizer Chiefs, a été délocalisé à Ouagadougou à cause du coronavirus. Initialement prévu au Maroc, les autorités marocaines ont refusé d’accueillir l’équipe sud-africaine des Kaizer Chiefs à cause de la nouvelle souche du coronavirus découverte dans ce pays. C’est donc le Burkina Faso qui a accepté d’héberger ce match international qui se jouera ce dimanche 28 février 2021 au stade du 04 août à 16 heures temps universel. C’est un match comptant pour la 2e journée des phases de groupe dans la poule C.

Entrepreneuriat : L’ambassade de France soutient des jeunes Burkinabè

Dans le but de promouvoir l’insertion professionnelle des jeunes au Burkina Faso, l’ambassade de France au Burkina Faso a organisé une soirée de formations et de réseautage au profit de jeunes porteurs de projets Burkinabè. Dénommé ‘’Kibaré rencontre challenge des 1000 jeunes’’, ce projet a été initié en collaboration avec la chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso et vise à accompagner les jeunes entrepreneurs. Cette soirée rencontres et échanges a eu lieu le jeudi 25 février 2021 à Ouagadougou.

Burkina Faso : Le livre « Se réconcilier ou périr » offert aux ministres

Burkina Faso : Le livre « Se réconcilier ou périr : chronique d’une nation en sursis »offert aux ministres du gouvernement burkinabè
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!