23 septembre 2021
spot_img

Incendie au cabinet Farama et Associés : La Coalition Syndicale exprime sa solidarité

Suite à l’incendie qui s’est déclaré au Cabinet de Maître FARAMA et associés, le samedi 17 juillet 2021, la coalition syndicale à travers cette déclaration exprime sa solidarité. Aussi, la Coalition Syndicale espère l’aboutissement de toute enquête engagée afin que la lumière se fasse sur ce triste événement. Elle invite par ailleurs l’ensemble de ses militants et militantes, à développer toute forme d’initiative pour manifester leur solidarité au Cabinet FARAMA et associés au regard de l’intérêt qu’il porte à la défense des causes touchant aux droits humains et particulièrement à celles des travailleurs.

LA COALITION SYNDICALE DE LUTTE CONTRE LA BAISSE DU POUVOIR D’ACHAT, POUR LES LIBERTÉS ET LA BONNE GOUVERNANCE

LE COLLECTIF SYNDICAL CGT-B :

CGT-B : F-SYNTER – SYNATRAG – SYNTSHA – SYTTPBHA – SNAID – SYNTB – SYNTTEX

SYNTETH – SYNTRAGMIH – FNBPB – SYNAS – Coordination/CNSS – Coordination/SONABEL – Coordination/FSR-B- Coordination ONEA Comités CGT-B dans les secteurs de l’industrie, du commerce, des banques, du système financier décentralisé, du textile et du transport

SYNATEB-SYNTAS-SYNATEL-SYNAFI-SYNAMICA-SYNASEB-SYNACIT-SYNPTIC-SYNATIC-SATB – SYNAPAGER

L’INTERSYNDICAL DES MAGISTRATS : SAMAB- SMB- SMB

LA COORDINATION DES SYNDICATS DU MINEFID : SATB-SNAID-SYNATRAD-SYNTPC-SYNAF-SYNASDB- COMITE CGT-B/ENAREF

AUTRES SYNDICATS AUTONOMES : SYNACSAB-SYNADES -APN-SYNAFEB-SYNATRAME SYNATRACT -SYNTEF-SYNAFER-SYNAJEFP- COPM/B- SYNAGSP-SGB-SYNAG-MONEP-SAMAE – SYNAMUB – SYNAGRH – SYNAGID – SYNIACCB – SYNAPDH – SYNTRAPOST – SY.RE.C.FER.BF- SLCB

COMMUNIQUÉ

Le samedi 17 juillet 2021, la Coalition Syndicale a appris avec une profonde douleur qu’un incendie s’est déclaré au Cabinet de Maître FARAMA et associés.

Cet incendie qui a provoqué d’énormes dégâts, a suscité la consternation d’une délégation qui s’est déplacée le même soir sur les lieux.

Camarades militants et militantes, travailleurs et travailleuses !

Nous savons tous et toutes que le Cabinet de Maître FARAMA depuis des dizaines d’années défend d’innombrables dossiers « sensibles » couvrant toutes les couches socio-professionnelles et de façon gracieuse dans la majeure partie des cas.

La Coalition Syndicale espère l’aboutissement de toute enquête engagée afin que la lumière se fasse sur ce triste événement. Elle invite instamment l’ensemble de ses militants et militantes, à développer toute forme d’initiative pour manifester notre solidarité agissante vis-à-vis du Cabinet de Maître FARAMA et associés au regard de l’intérêt qu’il porte à la défense des causes touchant aux droits humains et particulièrement à celles des travailleurs. En attendant, elle prendra toutes les dispositions afin qu’un soutien à partir de sa caisse, parvienne au Cabinet.

C’est l’occasion pour nous de rappeler que la situation d’insécurité grandissante dans notre Pays nous interpelle à doubler notre vigilance et aiguiser notre sens de solidarité agissante !

Vive la Coalition syndicale !

Vive la solidarité et l’unité de toutes les couches sociaux professionnelles !

Ouagadougou, le 21 juillet 2021

Pour la Coalition Syndicale

Le porte -parole

Bassolma BAZIE

Secrétaire Général Confédéral de la CGT-B

Articles Connexes

Fourniture de services miniers : Les entreprises exploitantes devront désormais travailler avec les sociétés...

0
Le conseil des ministres de ce 22 septembre 2021 a adopté un rapport relatif au décret portant fixation des conditions de la fourniture locale dans le secteur minier. Ce décret fait désormais obligation aux entreprises minières et à leurs sous-traitants d’accorder aux personnes physiques ou morales burkinabè tout contrat de prestation de service, tout en définissant la liste des biens et services assortis de quotas à respecter.

Extrémisme violent : « Certains burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres...

0
Dans cette déclaration dont l’InfoH24.info a obtenu copie, l’Association pour la tolérance religieuse et le dialogue interreligieux (ATR/DI) constate qu’ « à travers des éléments audio et/ou vidéo et sur des bases souvent erronées, certains Burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres Burkinabè appartenant à d’autres dénominations (d’une même confession religieuse) ou à d’autres communautés religieuses ». Voici l’intégralité de la déclaration.

2e Congrès extraordinaire du MPP : « Le dynamisme d’un parti, c’est les luttes...

0
A quelques jours de l’ouverture du 2e Congrès du mouvement du peuple pour le progrès (24 au 26 Septembre 2021), Dr Bindi Ouoba, cadre dudit parti, donne son regard, dans cette interview accordée à L’InfoH24.info, ce 22 septembre 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires