25 juillet 2021
spot_img

Institution judiciaire au Burkina : La mutuelle des agents, désormais une réalité

Articles Connexes

C’est désormais réel ; après plusieurs tentatives, les magistrats et auxiliaires de justice, avec le soutien des autorités judiciaires, ont mis en place, le samedi 6 février 2021, dans les locaux du palais de justice de Ouagadougou, une mutuelle des travailleurs au profit des agents du ministère de la justice. En abrégé « MUMAJ-BF ».

Faire face aux problèmes de prise en charge sanitaire auxquels sont confrontés les magistrats et auxiliaires de justice, tel est le leitmotiv. Et pour y arriver, les agents du ministère de la justice, à l’instar des structures similaires déjà existantes, la mutuelle des magistrats et auxiliaires de justices  du Burkina Faso, présidée par Placide Nikièma, entend apporter à ses membres plusieurs prestations dans divers domaines.

Lors de cette assemblée générale, le président du conseil supérieur de la magistrature, président de ladite cérémonie, Mazobé Jean Kondé, ce dernier a dans son intervention, annoncé que la naissance de cette mutuelle était attendue pour faire face à un problème crucial au niveau du milieu judicaire. Au niveau du milieu de la justice et des magistrats en particulier, la naissance d’une mutuelle viendra combler un vide parce que la question de la prise en charge des risques sociaux pour les magistrats était une question posée qu’il fallait résoudre.

Des membres de la MUMAJ-BF ©infoh24

Et la façon la plus convenable de la résoudre, c’est la mutualité parce qu’individuellement lorsque vous voulez prendre en charge des risques sociaux et faire face à certaines maladies ou accidents, les moyens individuels sont insuffisants. Le recours à la solidarité permet la prise en charge des risques sociaux. « Je suis tout à fait heureux d’avoir assisté à la naissance de cette mutuelle » confie le président du CSM.

      

Le président du conseil supérieur de la magistrature, président de ladite cérémonie, Mazobé Jean Konde ©infoh24

A l’image de bon nombre de mutuelles, celle des magistrats et des auxiliaires de la justice a pour objet d’œuvrer, de manière générale, à l’épanouissement des travailleurs et à apporter, en particulier, sa contribution à la satisfaction de leurs besoins sociaux en allégeant leurs charges. La MUMAJ interviendra, entre autres, dans plusieurs domaines à savoir le remboursement des frais de consultation médicale, de produits pharmaceutiques et d’hospitalisation  et toutes autres prestations.

Ainsi, à travers la mise en place du bureau exécutif et son installation, le nouveau président a laissé entendre que bientôt la mutuelle va procéder au démarrage officiel des activités. Placide Nikièma s’est dit convaincu que cette nouvelle structure, bien que naissante, récoltera de résultats largement positifs. Un optimisme qui a été fortement ovationné par l’assemblée. C’est donc sous une note d’espoir que cette structure, qu’on pourrait qualifier d’une première au sein de l’institution judiciaire prend ses racines.

Le Bureau exécutif de la mutuelle

Président : Nikèma Placide

Vice-président : Sawadogo Karim

Trésorière générale : Ouédraogo Fatimata Carole Laeticia  

Les membres du conseil de la mutuelle

1- Nikèma Placide

2-Kafando Adama( au titre des hautes juridictions)

3-Zombré Pascal (au titre des cours d’appel)

4-Kadio Harouna (au titre des institutions)

5- Ouédraogo Julie Rose (au titre des associations)

6- Ouermi Zakaria (au titre des tribunaux)

7- Ouédraogo Fatimata Carole Laeticia  

8-Sebgo Idrissa

9- Sawadogo Karim

- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
spot_img

A la Une

Université Thomas Sankara : Une nouvelle promotion de gestionnaire à la quête de l’emploi

La joie était vibrante à l'université Thomas Sankara, ce vendredi 23 juillet 2021. Des jeunes filles et garçons, de bleu vêtu, ont marqué leur passage. En effet, plusieurs dizaines d'étudiants en formation en sciences économiques et de gestion, ont marqué une autre étape dans leur cursus scolaire avec la fin de leur formation académique.

50ème promotion de l’École nationale de police : 639 agents déterminés à servir avec loyauté et intégrité

Placée sous la présidence du ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Pengdwendé Clément Sawadogo Clément...

Incendie au cabinet Farama et Associés : La Coalition Syndicale exprime sa solidarité

Suite à l’incendie qui s’est déclaré au Cabinet de Maître FARAMA et associés, le samedi 17 juillet 2021, la coalition syndicale à travers cette déclaration exprime sa solidarité

Burkina Faso: La BRAKINA offre 10 métiers à tisser larges bandes aux associations de tisseuses

La société BRAKINA SA a procédé ce vendredi 23 juillet 2021 à une remise de don au ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat. Ce don est composé de 10 métiers à tisser larges bandes sous forme de subvention.
- Advertisement -spot_img

Plus d'articles

- Advertisement -spot_img