25 juillet 2021
spot_img

Jeûne du ramadan : Les interdits à éviter pendant ce mois

Articles Connexes

Dans le but de comprendre le mois de jeûne musulman que certains décrient comme  une école de discipline. L’infoh24 pour cerner les bienfaits de ce mois pour le musulman a tendu son micro à  l’imam Alidou Ilboudo du CERFI. Lisez !

Qu’est-ce que le mois de jeûne pour le jeune musulman ?

Le jeûne est une pratique cultuelle et un acte d’adoration qui consiste à s’abstenir de manger et de boire et du plaisir charnel dans le but d’adorer Dieu. Le jeûne musulman qui est obligatoire se tient au mois de ramadan du calendrier hégirien

Que signifie ce mois pour le jeune musulman ?

Le mois de ramadan est important et significatif en ce sens que c’est durant ce mois que le coran a été révélé pour la première fois au prophète Mohammad(PSL). C’est en vertu de cela que le jeûne y a été prescrit. La tradition musulmane regorge  pleins de textes qui parlent des vertus de ce mois, entre autres, le prophète a dit : « dès que le mois de ramadan commence, les portes du paradis s’ouvrent, celles de l’enfer se ferment et les démons sont enchainés » et aussi « celui qui jeûne ramadan avec foi, Dieu lui pardonne ses péchés passés ». Enfin ce mois comporte une nuit, la nuit de la valeur, dont la valeur dépasse mille mois en adoration.

Comment le jeune musulman doit se préparer pour affronter ce mois ?

 Le mois de ramadan est plutôt accueilli avec plaisir et non affronté avec crainte en matière de préparation, on retient que les activités de ramadan sont essentiellement d’ordre spirituel. Ce sont des activités de prière et d’invocations. Tout d’abord le croyant devra se motiver intérieurement et habiller son cœur pour accueillir ce noble mois. Ensuite il lui faut se repentir et s’engager à se délaisser les actes de péchés. Il pourra aussi aménager ses programmes de façon à évacuer es instances pour être disponible pour les actes de dévotion. Enfin, sur le plan matériel il veillera à se prémunir du strict nécessaire pour sa famille et il prévoira aussi de quoi donner en aumônes.

Comment doit-on se comporter durant ce mois ?

Le mois de ramadan est une école d’éducation aux vertus et au bon comportement. Alors le musulman, en plus de discipliner son ventre va apprendre à contrôler ses sens. Ainsi donc, les yeux, la langue, les oreilles et les membres jeûnent au même titre que le ventre et le bas-ventre.

Le jeûne vise la maitrise de soi sur tous les plans, même les émotions du cœur et les pensées de l’esprit doivent être sublimées par l’action de contrition et la médiation. Il s’agit en fait de cesser de s’alimenter matériellement et de le faire spirituellement. On cesse de nourrir la chair pour nourrir l’esprit, l’âme te le cœur

Quelle est la particularité de ce mois ?

C’est le mois du cœur, c’est le printemps de la foi musulmane

 Que doit rechercher le jeune musulman dans ce mois ?

 Le musulman cherche à s’approcher le plus de Dieu, à être méritant de sa grâce et prémuni de sa colère. C’est ce qu’on appelle la crainte révérencielle de Dieu, la piété. Le musulman doit cultiver cette piété autant dans les actes du culte comme le jeûne et la prière que dans les actes du partage.

Le musulman s’éduque en se privant du licite durant les journées de ramadân et ainsi il pourra respecter les autres prescriptions en dehors du mois. Le musulman se soumet à une pratique du culte plus exigeante avec la multiplication des prières surérogatoires et s’y habitue après le mois. Il en est ainsi du Coran, des invocations, du partage

Les choses à éviter pour le jeune durant ce mois ?

 Les actes qui rompent le jeûne de façon matérielle sont connus : manger, boire, fumer et avoir des rapports charnels durant la journée. En outre, sans le rompre, il y a des actes qui amoindrissent la valeur de notre jeûne et qui sont à combattre : les discussions vaines, les polémiques stériles, les propos mensongers, les insultes, les querelles, les regards lascifs, l’écoute des rumeurs, etc. En résumé tout acte déplacé atteint à la perfection de notre jeune

Les interdits à ne pas faire pour le jeune dans ce mois ?

Les interdictions formelles sont le manger, le boire et les rapports intimes et ce, durant la journée de ramadan qui peut faire le carême et qui est exempté de ne pas faire ? Le jeûne est prescrit au musulman, qui est pubère, responsable, en bonne santé physique et mentale. Le malade, le voyageur, la femme qui allaite ou qui porte doivent reporter leur jeûne à plus tard quand l’empêchement sera levé le malade chronique et les personnes âgées sont exemptées ; ils paient en compensation la nourriture d’un nécessiteux par jour, environ 1,5kg de céréales ou sa valeur en argent.

Doit-on faire le carême et rentrer dormir ?

Le ramadân ne doit pas être un motif pour paresser. C’est vrai que notre rendement peut diminuer mais si on s’organise bien pour dormoir tôt et laisser les actes inutiles encore de journée, on peut toujours assurer ; et on doit assurer !

Les conseils que vous avez pour les jeunes afin de leur permettre de réussir ce mois dans la pratique ?

Il n’y a pas  de conseils particuliers sauf à dire de prendre l’intention et de s’y mettre. Le reste viendra. En plus il faudra réduire les facteurs qui dispersent notre temps comme la télé ou internet et se concentrer dans la prière et l’apprentissage de la religion

- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
spot_img

A la Une

Université Thomas Sankara : Une nouvelle promotion de gestionnaire à la quête de l’emploi

La joie était vibrante à l'université Thomas Sankara, ce vendredi 23 juillet 2021. Des jeunes filles et garçons, de bleu vêtu, ont marqué leur passage. En effet, plusieurs dizaines d'étudiants en formation en sciences économiques et de gestion, ont marqué une autre étape dans leur cursus scolaire avec la fin de leur formation académique.

50ème promotion de l’École nationale de police : 639 agents déterminés à servir avec loyauté et intégrité

Placée sous la présidence du ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Pengdwendé Clément Sawadogo Clément...

Incendie au cabinet Farama et Associés : La Coalition Syndicale exprime sa solidarité

Suite à l’incendie qui s’est déclaré au Cabinet de Maître FARAMA et associés, le samedi 17 juillet 2021, la coalition syndicale à travers cette déclaration exprime sa solidarité

Burkina Faso: La BRAKINA offre 10 métiers à tisser larges bandes aux associations de tisseuses

La société BRAKINA SA a procédé ce vendredi 23 juillet 2021 à une remise de don au ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat. Ce don est composé de 10 métiers à tisser larges bandes sous forme de subvention.
- Advertisement -spot_img

Plus d'articles

- Advertisement -spot_img