25 juillet 2021
spot_img

Journée mondiale de l’eau 2021 : 23,6% de Burkinabè n’ont pas accès à l’eau potable

Articles Connexes

Le Burkina Faso, à l’instar de nombreux pays, célèbre ce lundi 22 mars 2021 la 28e édition de la journée mondiale de l’eau sous le thème : « La place de l’eau dans nos sociétés et comment la protéger » sur le site du musée de l’eau à Gampela dans la commune rurale de Saaba. A cette occasion, le musée de l’eau avec le soutien de ses partenaires, change de dénomination et devient  le musée Mondial de l’eau. Il a vu le jour dans le but de sensibiliser les Burkinabè sur la nécessité de préserver l’or bleu.   

Éduquer, former et faire prendre conscience aux générations futures que la ressource en eau est importante. C’est la nouvelle orientation que le désormais musée mondial de l’eau compte mener à travers son nouveau siège. Dans un contexte difficile d’accès à l’eau potable en Afrique et en particulier au Burkina Faso, la célébration de la journée mondiale se veut un tremplin pour valoriser cette ressource importante.

Des instruments pour chercher de l’eau ©infoh24

Cette journée a été l’occasion de permettre aux Burkinabè de comprendre comment l’eau est appréciée par différentes personnes dans différents contextes, d’apprendre davantage sur les questions liées à l’eau. L’inauguration de « ce musée de l’eau au Burkina Faso est symbolique et illustre la thématique de la journée mondiale de l’eau. Il s’agit de célébrer l’eau, de sensibiliser et d’interpeller pour l’effectivité des droits d’accès à l’eau potable » a déclaré le représentant du directeur pays de WaterAid Burkina Faso, Célestin Pouya.

Pour l’ONG WaterAid, c’est symbolique de pouvoir célébrer cette journée avec l’inauguration de ce musée. Cela montre l’importance accordée à l’eau. Elle est un patrimoine culturel, anthropologique et social. La journée est aussi l’occasion pour interpeller non seulement le gouvernement, mais aussi le citoyen et les partenaires techniques pour voir ensemble comment mieux protéger cette richesse qu’est l’eau.

Un schéma sur la corvée d’eau ©infoh24

Concernant l’accès à l’eau, toujours selon le représentant du directeur pays de WaterAid Burkina Faso, Célestin Pouya, « au 31 décembre 2020 nous sommes à 76,4% de Burkinabè qui ont accès à l’eau, ce qui signifie que nous avons 23,6% de citoyens burkinabè qui n’ont pas accès à l’eau. Il y a une sorte d’inadéquation entre les grandes ambitions du gouvernement à travers son slogan zéro corvée d’eau et les moyens qu’on y met. C’est à peine 2,2% du budget de l’Etat qui sont accordés à ce secteur. Ce qui signifie que quand on a des grandes ambitions, on doit avoir aussi les grands moyens ».  

L’accès à l’eau dans le monde

En effet, près de 3 milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable. Or sans eau, les populations sont condamnées à passer leur temps à endurer des maladies, la pauvreté et l’interminable corvée d’eau. Au Burkina Faso, malgré quelques progrès enregistrés dans le secteur de l’eau, 23,6% des populations n’ont pas accès à l’eau. 55 villages, sont comme le village de Bakpora dans la commune de Nako, sans aucun accès à une source d’eau potable précisent les responsables de WaterAid Burkina Faso.

Le représentant du directeur pays de WaterAid Burkina Faso, Célestin Pouya ©infoh24

Des centres de santé et des écoles sont encore sans eau et sans accès à l’eau potable. Au regard de l’importance de cette denrée, le musée dispose d’instruments que cachent tous les mystères de l’or bleu pour aider les populations. Des instruments de recherche d’eau, en passant par les techniques de recherche sur un espace et tous les matériels qui sont en relation avec l’eau. « Le musée de l’eau c’est une réalité sociologique. Il est un ensemble de patrimoine culturel, matériel et immatériel de l’eau dans un espace pour éduquer et montrer à la génération future l’importance de l’eau » a indiqué le fondateur du musée de l’eau, Alassane Samoura.

Au-delà de la sensibilisation, le musée est aussi un espace de plaidoyer et d’alerte sur les questions de droits à l’eau, de migrations. Pour le fondateur du musée, « l’eau ne doit pas bouffer nos enfants sur les côtes maritimes. Tout cela arrive parce qu’on a mal à notre gouvernance. Que nos autorités politiques comprennent que si on est bien gouverné en fonction de nos ressources cela ne doit pas arriver ».

Des officiels lors de la cérémonie ©infoh24

Le musée, selon lui, « c’est aussi le développement des capacités endogènes ». Car, ils veulent mettre en place une association des sourciers du Burkina avec pour mission d’aider les populations à trouver de l’eau dans leurs localités. Ils envisagent également de soutenir le ministère de l’eau pour suppléer le travail des hydrogéologues dans la recherche de l’eau » a-t-il ajouté.

Face à cette situation difficile, les acteurs du secteur interpellent  le Parlement à saisir l’opportunité de la loi rectificative pour augmenter le budget national de l’eau et l’assainissement proportionnellement aux besoins et à la hauteur des ambitions du gouvernement à travers son slogan « zéro corvée d’eau ».

Le fondateur du musée de l’eau, Alassane Samoura ©Infoh24

En rappel, la journée mondiale de l’eau a été instituée par l’Organisation des Nations unies. Elle a été proposée dans l’agenda 21 au cours du sommet de Rio en 1992 et adoptée le 22 février 1993 par l’assemblée générale des Nations unies. Elle se célèbre le 22 mars de chaque année avec des thèmes différents.

- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
spot_img

A la Une

LDC Afrique en Dames : Première sortie réussie pour l’USFA du Burkina Faso

Le tournoi qualificatif de la ligue des champions de la CAF en dames a débuté ce samedi 24 juillet 2021 dans la zone UFOA-B. Les colombes de l’USFA, représentantes du Burkina Faso entament ces éliminatoires par une victoire 1-0 face Onze Sœurs de la Côte d’Ivoire.

Strongman Classic 2021 : Le Burkinabè Iron Biby pulvérise le record du monde en Axle Press

La compétition de Strongman classic 2021 s’est déroulée ce samedi 24 juillet 2021 à Londres en Angleterre. Le burkinabè Iron Biby a profité pour battre le record du monde en Axle Press après avoir soulevé un poids de 2017kg.

Université Thomas Sankara : Une nouvelle promotion de gestionnaire à la quête de l’emploi

La joie était vibrante à l'université Thomas Sankara, ce vendredi 23 juillet 2021. Des jeunes filles et garçons, de bleu vêtu, ont marqué leur passage. En effet, plusieurs dizaines d'étudiants en formation en sciences économiques et de gestion, ont marqué une autre étape dans leur cursus scolaire avec la fin de leur formation académique.

50ème promotion de l’École nationale de police : 639 agents déterminés à servir avec loyauté et intégrité

Placée sous la présidence du ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Pengdwendé Clément Sawadogo Clément...
- Advertisement -spot_img

Plus d'articles

- Advertisement -spot_img