18 septembre 2021
spot_img

Jeux du hasard : Plus de 5.000 machines à sous illégalement mises en exploitation saisies

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, la police nationale annonce avoir saisi 5000 machines à sous illégalement mises en exploitation à la date du 10 février 2021. Ci-dessous, l’intégralité du communiqué publié par la direction de la communication de la Police Nationale :

Depuis quelques années, de nombreux individus s’adonnent, de façon illégale, à l’exploitation des machines à sous dans nos villes et campagnes. Lesdites machines sont déversées, sans autorisation, dans les zones d’attraction des localités, avec pour cibles principales les enfants mineurs.

La Police Nationale tient à informer l’ensemble des populations que cette pratique est contraire aux textes en vigueur. En effet, l’organisation de toute forme de jeux de hasard à caractère spéculatif et l’exploitation de tout établissement de machines à sous et casinos au Burkina Faso, sont soumises à autorisation préalable des autorités compétentes en la matière, et ce, conformément aux dispositions législatives et règlementaires, notamment la loi N°027-2008/AN du 08 mai 2008 portant règlementation des jeux de hasard au Burkina Faso et le décret N°2014-347/PRES/PM/MEF/MATS du 12 mai 2014 portant conditions d’exploitation des établissements de machines à sous au Burkina Faso.

Des contrôles inopinés sont régulièrement effectués par les services techniques des Directions Générale de la Police Nationale et du Trésor Public, pour s’assurer du strict respect de la règlementation. Et à la date du 10 février 2021, plus de cinq mille (5000) machines à sous, illégalement mises en exploitation, ont été saisies.

La Police Nationale invite, par conséquent, les populations à se démarquer de l’exploitation illégale de ces machines et tient à les rappeler que tout contrevenant aux dispositions susmentionnées, s’expose aux sanctions prévues par la loi. Par ailleurs, elle les invite à dénoncer tout cas constaté aux numéros verts mis à leur disposition : le 17, 16, 1010. La Police Nationale, une force républicaine au service des citoyens ! 

Articles Connexes

Gestion des archives au Burkina : L’ENAM renforces les connaissances pratiques de ses élèves...

0
L’École nationale d'administration et de magistrature (ENAM) en collaboration avec l’Association Archives sans Frontière basée en France a initié un projet dénommé « Chantier Ecole »...

Putsch manqué de 2015 : L’Unité d’action syndicale invite à la mobilisation pour...

0
Dans le cadre de la commémoration du putsch manqué de septembre 2015 à travers cette déclaration, L'Unité d'Action Syndicale (UAS) appelle les travailleurs à se mobiliser pour la défenses des acquis sociaux, car pour elle, cela doit être un moment d’introspection des travailleurs afin de s’inspirer de cette victoire historique acquise dans l’unité.

Coopération parlementaire : Le Centre parlementaire canadien fait le point de ses actions au...

0
Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a accordé une audience à une délégation du Centre parlementaire canadien, conduite par son président Tom Cormier ce 16 septembre 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires