3 mars 2024
spot_img

Lutte contre le terrorisme au Sahel : L’Opération Barkhane disperse des GAT

L’Opération Barkhane dans un communiqué en date du vendredi 23 octobre 2020 fait le bilan des actions de lutte contre le terrorisme au Sahel et au Sahara. Elle dit avoir réussi à désorganiser les Groupes armés terroristes (GAT).

Coup dur pour les Groupes armés terroristes (GAT) qui sévissent dans la bande Sahelo-Saharienne. L’Opération Barkhane dans son dernier communiqué explique avoir réussi à mettre la pression sur ces groupes terroristes dans la partie orientale du Liptako. Selon le communiqué, les forces armées régulières du Niger et du Mali, appuyées par Barkhane ont pris l’avantage sur les groupes armés terroristes en procédant à la sécurisation entière de la région orientale du Liptako. De vastes opérations de sécurisation des zones à faible sécurité ont été entreprises par la force Barkhane et les forces armées régulières. Et « ces opérations ont en particulier permis de mettre en œuvre un binômage entre les forces sahéliennes et les unités françaises, que ce soit au sein des états-majors ou au sein des sections de combat. Ainsi, ce sont plus de 3 000 combattants maliens, nigériens et français, qui démontrent leur capacité à manœuvrer ensemble, renforcés par les partenaires internationaux américains, anglais, danois et estoniens. La qualité de la préparation conjointe réalisée depuis plusieurs mois y contribue largement et cette expérience présage désormais une coordination facilitée à tous les niveaux », espère l’Opération Barkhane. Un niveau exceptionnel de coopération entre les unités nationales et Barkhane est évoqué.

Ces actions de Barkhane ont permis de désorganiser les groupes terroristes qui ont été obligés de battre en retraite. Malgré tout, les GAT ont été traqués jusque dans leur dernier refuge, note le communiqué.

Les actions menées par l’opération et les forces armées du Mali et du Niger ont tout d’abord perturbé la logistique des GAT, leur ravitaillement en carburant, ils ont été gênés par le déploiement des unités dans une région d’Oueds à la frontière malo-nigérienne. D’importantes ressources ont été détruites et de nombreux GAT neutralisés.

De l’armement, du matériel des terroristes ont été saisis ou détruits par les unités nigériennes en coopération avec le GTD Bercheny.

A l’aide des drones, des Groupes armés terroristes sont permanemment sous surveillance et même suivis par Barkhane et les armées nationales. Du Nord à l’Est, à Gossi, Tessalit et Tombouctou au Mali, les patrouilles conjointes sont menées par les différentes forces régulières en compagnie de l’Opération Barkhane et des chasseurs traditionnels.

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER