18 janvier 2022
spot_img

Makadame Ripopo 3×3 : Un tournoi de basketball au profit des jeunes

Le palais des sports de Ouaga 2000 a abrité ce samedi 17 avril 2021, la première édition du tournoi de basketball dénommé ‘’Makadame Ripopo 3×3’’. C’est un tournoi organisé par l’AS Makadame qui est un club burkinabè de basketball et vise à offrir de la compétition aux jeunes.

Les équipes ‘’Family’’ en dames et ‘’Power’’ en hommes sont les vainqueurs de la première édition du tournoi de basketball ‘’Makadame Ripopo 3 contre 3’’ tenue ce samedi 17 avril 2021. Ce tournoi est organisé par Alain Traoré directeur sportif de l’AS Makadame, un club burkinabè de basketball.

26 équipes en hommes et 10 équipes féminines se sont affrontées pour déterminer les vainqueurs. C’est une compétition qui se joue à trois contre trois contrairement au schéma habituel du 5 contre 5.

Selon le promoteur, le basketball 3×3 a été identifié dans le monde entier comme catalyseur potentiel pour le développement du basketball. En effet, le basketball 3×3 est une pratique conviviale et libre. Il se développe, depuis de nombreuses années, d’abord sous l’impulsion des joueurs de rue, puis avec l’accompagnement de la Fédération Internationale de Basketball Association (FIBA).

A gauche, Alain Traoré, promoteur du tournoi et l’équipe vice-championne en dames

L’émergence du basket 3×3 repose sur une conception moderne, jeune et fun en adéquation avec les aspirations d’un public à la recherche d’un sport spectaculaire, peu contraignant dans la pratique comme dans l’enseignement et adapté à tous les niveaux.

Rythmé par la musique, le 3×3 consiste en l’affrontement de deux équipes de trois joueurs (plus un remplaçant) concentrés sur un seul panier et dans un espace réduit (un demi-terrain). Le temps de jeu est de 10 minutes sauf si une équipe a atteint le total de 21 points avant cette échéance. Chaque panier (comme chaque lancer-franc) vaut un point, deux si le tir est réussi à l’extérieur de l’arc des 6m75 ; avec un temps limité à 12 secondes pour le tir. Le 3×3 est un sprint ; à la différence du 5×5. La taille compte moins. L’adresse et les « poumons » priment….

L’équipe  »Family » championne en dame recevant le trophée

En finale dames, l’équipe ‘’Family’’ est sacrée vainqueur grâce à sa victoire 8-2 sur celle de Gulf Star. Family reparte avec un trophée, un ballon, des T-shirts et la somme de 25 000 FCFA. Gulf Star, finaliste malheureuse en dames s’en sort avec un ballon, des T-shirts et la somme de 20 000 FCFA.

Du côté des hommes, c’est l’équipe ‘’Power’’ qui est montée sur la plus haute marche du podium en disposant des Young Kings par 8-3. Power, équipe vainqueur gagne donc la somme de 25 000 FCFA, le trophée, un ballon et des T-shirts. Les Young Kings, 2e au classement se contentent de la somme de 20 000 FCFA, un ballon et des T-shirts.

L’équipe  »Power » championne en hommes

En concours de tirs à trois points individuels, Séraphine Somé s’est adjugée le trophée en dames et Raouf Ouédraogo remporte le titre en hommes. Samir Ouattara, quant à lui, remporte le concours de dunk.

A l’issue de ce tournoi Makadame Ripopo 3×3, Séraphine Somé et Jean Bernard Ouédraogo ont été élu meilleurs joueurs respectivement en dames et en hommes.

Jean Bernard Ouédraogo, meilleur joueur du tournoi en hommes recevant son prix

Le promoteur Alain Traoré (pas le footballeur international Burkinabè) s’est réjoui de la tenue de ce tournoi malgré les moyens limités. Il s’agit notamment des difficultés liées au financement, le sponsoring et autres soutiens. Pour lui, cette compétition vise à accompagner les premiers responsables du basketball burkinabè dans la promotion de ce schéma 3 contre 3 très adulé et prisé par les jeunes basketteurs et qui sera d’ailleurs intégré aux  prochains jeux olympiques de Tokyo. « Le basket 3×3 a été choisi parce que c’est un sport jeune, urbain, ayant une image positive, et pour son universalité ; pouvant se pratiquer avec des infrastructures et des équipements même limités », se justifie Alain Traoré.

Séraphine Somé, meilleure tireuse à trois points et meilleure joueuse du tournoi

« Le basketball 3 contre 3 offre un spectacle populaire sans égal. Un match de basket 3 contre 3 cristallise à lui tout seul, cette image d’union, de communion, de solidarité, de fraternité et de ferveur populaire. C’est un puissant facteur d’union et d’épanouissement mais aussi un instrument précieux pour l’éducation des jeunes», a-t-il déclaré.

Raouf Ouédraogo lauréat du concours de tirs à 3 points recevant son prix

Emmanuel Boro, représentant le consul honoraire de l’Etat d’Israël au Burkina Faso et parrain de cette première édition a loué cette initiative. Selon le représentant du parrain, cette initiative se veut être un tremplin effectif pour l’intégration, l’amitié, la tolérance, de renforcer la coopération en matière de sport entre Israël et le Burkina Faso.

Rendez-vous est donc pris pour les prochaines éditions du tournoi ‘’Makadame Ripopo 3×3 ’’.

Articles Connexes

Situation nationale : «Je lance un appel aux Chefs d’État de la CEDEAO à...

0
L’Initiative de Soutien au Peuple Malien (ISPM), une organisation de la société civile avec à sa tête, l’ancien secrétaire général de la CGT-B,  Bazolma...

CAN Total Energies : Un trio entièrement féminin pour Zimbabwe/Guinée

0
L'arbitre d'origine rwandaise Salima Rhadia Mukansanga entrera dans l'histoire dans les prochaines heures en devenant la première femme à arbitrer un match lors de...

CAN Total Energies 2021 : Les critères généraux de classement dans les groupes

0
A l’issue de la phase de groupes des matches de la Coupe d'Afrique des Nations Total Energies, Cameroun 2021, les équipes seront classées dans...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires