26 janvier 2022
spot_img

Ouagadougou : Deux élèves de 16 et 17 ans déférés à la MACO pour possession de drogue

Grâce à la collaboration de leurs encadreurs, la gendarmerie nationale a mis aux arrêts deux élèves de la classe de 5e pour possession et usage de drogue. Agés de 16 et 17 ans, ces deux adolescents avaient en leur possession du cannabis. Ci-dessous, le communiqué, les conseils et les mises en garde de la gendarmerie nationale :

Ces élèves sur la photographie,  sont des élèves de la classe de 5e  d’un lycée de Ouagadougou (16 et 17 ans). Ils ont été arrêtés par la Brigade de recherche de Ouagadougou sur dénonciation de leurs encadreurs.  Ils ont été ensuite présentés à monsieur le procureur du Faso puis déférés à la Maison d’arrêt et de Correction de Ouagadougou pour détention et usage de stupéfiants (ici cannabis).

En rappel à partir de 17 ans vos enfants  risquent les mêmes peines que des personnes adultes. 

Les deux élèves mis aux arrêts par la gendarmerie nationale

Depuis quelques années nous interpellons régulièrement à travers plusieurs canaux les parents et jeunes sur la consommation des stupéfiants, notamment dans les établissements scolaires et universitaires….

 Au regard de ses méfaits sur vos enfants et votre environnement nous  demandons aux parents et éducateurs d’être vigilants sur la consommation des drogues et leurs désagréments et de nous alerter systématiquement avant toutes conséquences fâcheuses.

Le cannabis saisi par la gendarmerie nationale

Nos unités sont disponibles pour  vous recevoir et vous conseiller en la matière.

Nous vous souhaitons une excellente semaine.

La Gendarmerie nationale, une force humaine à votre service.

Articles Connexes

Coup d’Etat au Burkina Faso : Un sommet de la CEDEAO prévu dans les...

0
Après le coup d’Etat perpétré par le mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) qui a chassé Roch Kaboré du pouvoir, la...

Burkina Faso : Le FESCOM promet lutter contre la drogue en milieu scolaire dans...

0
La ville de Banfora abritera du 26 février au 26 mars 2022, le festival de musique et danse en milieu scolaire (FESCOM). Ainsi, durant...

Burkina Faso : «Je suis méfiant vis-à-vis du coup d’état de Damiba», Yacouba Ladji...

0
Le journaliste d’investigation, Yacouba Ladji Bama s’est prononcé sur le coup d’état orchestré par les militaires contre le président Roch Kaboré. Dans une publication...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires