21 juin 2024
spot_img

Politique : «Le président du Faso a à cœur la réconciliation nationale», Simon Compaoré président du MPP

La direction politique du MPP, conduite par le président Simon Compaoré était devant les médias, ce 17 mai 2021. Objectif, échanger sur la situation nationale et la vie du parti depuis la victoire du MPP à la présidentielle de 2020.

Simon Compaoré a planté le décor de sa sortie face aux médias saluant le président du Faso, accompagné de son gouvernement qui impulse le schéma du développement du Burkina.

Pour Simon Compaoré, le 6 avril 2021, le président du Faso, marquait les cent premiers jours de son second mandat ponctués d’ « actes engagés sur la voie de la réconciliation nationale ».

Le président du MPP, simon Compoaré

Pour le président du MPP, le gouvernement est engagé pour la réconciliation nationale qui est « si chère au président du Faso».

Simon Compaoré a ajouté qu’au cours des cent premiers jours du président du Faso, cette période a été marquée par l’observation des premiers actes présidentiels et l’engagement des membres du gouvernement aux contrats de performances qui les obligent à donner le meilleur d’eux-mêmes dans l’exercice de leurs fonctions. A ce sujet , Simon Compaoré a expliqué que les ministres seront évalués périodiquement par le premier ministre sur la base de critères clairement définis.

Simon Compaoré pense que la situation sécuritaire n’a pas empêché le gouvernement d’engranger de bons résultats au bénéfice des populations.

Les membres du bureau politique du MPP, autour du président au centre

Abordant la question des réformes des examens scolaires qui soulèvent «une levée de boucliers chez certains élèves», Simon Compaoré pense « qu’il ne faut pas inverser les rôles. Que chaque acteur joue sa partition dans l’intérêt supérieur de l’éducation burkinabè afin que les examens de fin d’année se déroulent dans les conditions qui satisfassent toutes les parties». Pour Simon Compaoré les décisions du gouvernement participent à l’amélioration du système éducatif.

Alors que le pays renoue avec les affres du terrorisme qui sèment la mort et la désolation dans certaines contrées de notre territoire, Simon Compaoré a expliqué que les FDS ont entrepris des opérations de ratissage du 03 au 9 mai 2021 dernier au Nord et au Sahel à travers l’opération HOUNE (Dignité en fulfuldé). Cette opération a abouti au démantèlement des bases de groupes armés. Des munitions et des armes ont été récupérées par les FDS et des engins explosifs improvisés ont été désamorcés. Elles ont également porté assistance aux populations pour les sépultures aux victimes, assurer des missions d’escorte et fait des dons de vivres aux populations.

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER