25 juillet 2021
spot_img

Prytanée militaire de Kadiogo (PMK) : 70 ans de services célébrés

Articles Connexes

Le ministre de l’Économie, des Finances et du Développement, Lassané Kaboré a procédé ce mercredi 17 mars 2021 à Ouagadougou, au lancement officiel des activités commémoratives des 70 ans du prytanée militaire de Kadioago. Cette célébration placée sous le thème « 70 ans d’excellence au service du Burkina Faso et des pays amis d’Afrique » sera une aubaine pour les acteurs d’aborder l’avenir de l’école. Pour ce faire, en plus des activités festives, Il est prévu des communications pour réfléchir sur l’avenir de cette prestigieuse école au regard des défis.

Des conférences sur l’avenir de l’école et les perspectives, des activités sportives, des rencontres avec des commandants des prytanées invités, des dons sang et des vivres à l’orphelinat et une prise d’armes etc. Ce sont entre autres les ingrédients de la célébration de ses 70 ans du prytanée militaire du Kadiogo. A ceux de la troupe qui ont déposé les armes à jamais, un hommage mérité leur a été rendu dans le cadre de l’ouverture des festivités commémoratives.

Cette célébration des 70 ans du PMK s’étalera du 17 au 20 mars 2021 sous le patronage du Président du Faso, Roch Kaboré, du ministre d’Etat, ministre de la défense et des anciens combattants Cherif Sy et du coparrainage du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané Kaboré.

Des participants lors de la cérémonie d’ouverture©infoh24

Pour le ministre Lassané Kaboré, cette école a formé des générations d’hommes et récemment de femmes. Et ils sont sortis avec des valeurs pour développer le pays. Aujourd’hui, « le prytanée militaire de Kadiogo a imposé sa dimension d’excellence et de référence au Burkina et dans le monde » a-t-il ajouté.  

C’est pourquoi en plus de la dimension festive, cette commémoration se veut être un cadre pour favoriser le rayonnement de l’école et à consolider la vision du commandement pour son avenir. Elle permettra aux enfants de troupe et prytanées de se retrouver pour échanger et de partager des expériences.  

Ainsi plusieurs  thèmes sont au menu de cette journée. « Le PMK a-t-il rempli sa mission ? Sans doute oui. Ne pouvait-il pas faire mieux ? Certainement. Qu’est-ce qui a alors manqué ? Quelles sont les responsabilités des différents acteurs ? Quels sont les acquis et les insuffisances ? Quelle est la vision du commandement ». Ce sont autant de questions à trouver des solutions à en croire le commandant du PMK, le lieutenant-colonel Ismaël Diouari.

Le commandant du PMK, le lieutenant-colonel Ismaël Diouari©infoh24

Cette célébration de ce 70e anniversaire connaît la participation des pays voisins notamment le Niger, le Mali, le Benin et d’autres pays de l’Afrique. Pour l’ancien pensionnaire du PMK, Lassané Kaboré « L’excellence ne se décrète pas. Elle s’impose au vue des résultats qui donnent la mesure du sérieux et de la conscience professionnelle qui a toujours caractérisé cette école. Et aussi,  elle a contribué énormément à former des cadres civils et militaires de notre pays ».

       

Photo de famille©infoh24

De 1951 à 2021, le PMK a fourni au Burkina et aux pays amis d’Afrique des cadres valeureux qui œuvrent  pour le bien-être de leurs nations respectives. Cependant face au nouveau défi, selon les premiers responsables de l’école, cette rencontre donne l’occasion de communier ensemble dans un bilan d’introspection et de projection sur l’avenir de l’école et surtout maintenir l’excellence. « Cet anniversaire est une aubaine de rappeler l’impérieuse nécessité de placer l’avenir de l’école au centre des préoccupations » a indiqué l’ancien enfant de la troupe, le ministre de l’Économie, des Finances et du Développement, Lassané Kaboré.

      

Le ministre de l’Économie, des Finances et du Développement, Lassané Kaboré©infoh24

Fondée par l’armée française en 1951, sous l’appellation d’École des enfants de Troupe de Ouagadougou, l’école  a changé de dénomination. Elle a d’abord pris le nom d’École militaire préparatoire de Ouagadougou avant de prendre en 1969 le nom de prytanée militaire de Kadiogo.   

- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
spot_img

A la Une

Université Thomas Sankara : Une nouvelle promotion de gestionnaire à la quête de l’emploi

La joie était vibrante à l'université Thomas Sankara, ce vendredi 23 juillet 2021. Des jeunes filles et garçons, de bleu vêtu, ont marqué leur passage. En effet, plusieurs dizaines d'étudiants en formation en sciences économiques et de gestion, ont marqué une autre étape dans leur cursus scolaire avec la fin de leur formation académique.

50ème promotion de l’École nationale de police : 639 agents déterminés à servir avec loyauté et intégrité

Placée sous la présidence du ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Pengdwendé Clément Sawadogo Clément...

Incendie au cabinet Farama et Associés : La Coalition Syndicale exprime sa solidarité

Suite à l’incendie qui s’est déclaré au Cabinet de Maître FARAMA et associés, le samedi 17 juillet 2021, la coalition syndicale à travers cette déclaration exprime sa solidarité

Burkina Faso: La BRAKINA offre 10 métiers à tisser larges bandes aux associations de tisseuses

La société BRAKINA SA a procédé ce vendredi 23 juillet 2021 à une remise de don au ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat. Ce don est composé de 10 métiers à tisser larges bandes sous forme de subvention.
- Advertisement -spot_img

Plus d'articles

- Advertisement -spot_img