27 novembre 2021
spot_img

Stade du 4-août : La réhabilitation se fera dans les meilleurs délais selon Dominique Nana

Suite à la levée de la suspension du stade du 4-août par la CAF, le ministre des sports et des loisirs Dominique Nana était face aux hommes de média pour en parler. La question de la réhabilitation du stade du 4-août et des autres infrastructures sportives était au cœur des échanges. Le ministre a promis la réhabilitation du stade du 4-août dans les meilleurs délais au cours de ce point de presse tenu ce mardi 9 mars 2021.

Il y a à peine une semaine, la Confédération Africaine de Football (CAF) suspendait le stade du 4-août car ne répondant plus aux normes internationales. Grâce à la diplomatie des autorités sportives notamment le président de la Fédération Burkinabè de Football (FBF), Lazare Banssé, cette suspension a été levée temporairement par la CAF jusqu’en juin 2021.

Pour tenir l’opinion nationale informée de l’évolution de cette question de la normalisation du stade du 4-août, le ministre des sports et des loisirs, Dominique Nana s’est expliqué devant la presse nationale ce mardi 9 mars 2021.

Dominique Nana, ministre des sports et des loisirs @Infoh24

Cette levée de suspension est une bouffée d’oxygène et ça permet de pouvoir jouer le match du 29 mars 2021 contre le Soudan du Sud à Ouagadougou mais le processus de normalisation suit son cours, selon Dominique Nana, ministre des sports et des loisirs.

Lire aussi : Burkina Faso : Le plus grand stade, le 4-août suspendu par la CAF

Pour le ministre, les dispositions nécessaires sont prises pour la réhabilitation de l’infrastructure dans les meilleurs délais et qu’elle puisse répondre aux exigences de la CAF et de la FIFA. « Nous ne sommes pas prisonniers du temps, mais de l’exigence de la qualité. Nous devons être focus sur la qualité », a déclaré Dominique Nana.

« Nous allons faire ce travail en suivant les règles de l’art notamment dans la procédure financière et ensuite dans le suivi et le contrôle du travail pour que l’ouvrage soit de bonne qualité. Nous allons nous donner les moyens de pouvoir réaliser l’ouvrage de manière à ce qu’il réponde aux exigences de la CAF et de la FIFA. L’importance est qu’il ait satisfaction totale à la fin et que cette inquiétude quitte définitivement l’esprit des Burkinabè », rassure-t-il.

Lire aussi : Burkina Faso : Ce qu’il faut au stade du 4-août pour être aux normes

A l’heure actuelle, sur 11 milliards FCFA nécessaires pour la normalisation du stade du 4-août, seulement 4 milliards sont déjà mobilisés contre 1,5 milliards sur 24 milliards pour celui du stade Sangoulé Lamizana de Bobo Dioulasso. Des séances de travail ont été effectuées avec le ministre des finances pour trouver les voies et moyens pour pouvoir mobiliser la somme qu’il faut, foi du ministre des sports et des loisirs lors de cette conférence de presse.

Le ministre des sports et quelques collaborateurs @InfoH24

Pour cette normalisation, un appel d’offre international accéléré est lancé dont l’objectif est de trouver une meilleure entreprise capable de réhabiliter le stade tout en respectant scrupuleusement les critères de la CAF et de la FIFA afin d’éviter des désagréments futurs.

« Un travail de fonds est fait pour mettre nos infrastructures à niveau» a conclu Dominique Nana, ministre des sports et des loisirs.

Articles Connexes

Manifestations du 27 novembre au Burkina : « Libérez le fauteuil », scandent...

0
Plusieurs manifestants ont scandé dans les rues de Ouagadougou « Libérez Kosyam, libérez le fauteuil », le 27 novembre 2021, suite à l’appel à manifester lancé...

Situation nationale : Le SPONG invite le gouvernement à des actions énergiques et salvatrices

0
Ceci est une déclaration du Secrétariat Permanent des Organisations Non Gouvernementales (SPONG), faitière des ONG, associations et fondations, premier collectif des ONG au Burkina...

Assemblée nationale : Une séance plénière consacrée aux questions orales au gouvernement sur la...

0
L’Assemblée nationale a auditionné le 26 novembre 2021, le gouvernement sur la situation sécuritaire au Burkina Faso. Une situation en nette dégradation  avec l’attaque...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires