13 juin 2024
spot_img

8 mars 2021 : Une journée pour faire le bilan et magnifier la femme

En prélude de la célébration de la 164ème journée internationale de la femme, le ministre de la femme a rencontré la presse afin de faire le point de l’organisation de cette édition du 8 mars, ce jeudi 25 février 2021 à Ouagadougou.

Cette édition du 8 mars au Burkina Faso se tient sous le thème « inclusion financière par le numérique pour un développement économique de la femme : défis et perspectives ». Laurence Ilboubo, ministre de la femme a expliqué que le choix de ce thème n’est par fortuit. Il se justifie par le fait que malgré le nombre élevé de femmes, l’entrepreneuriat féminin peine à atteindre les résultats escomptés.

Le ministre de la promotion de la femme, Laurance Ilboudo

Ce faisant, quatre activités phares ont été programmées en vue de la commémoration de cette édition du 8 mars 2021. La cérémonie de lancement du numéro vert de dénonciation des actes de violence basée sur le genre prévue le mardi 2 mars 2021 dans la salle de conférence de Ouaga 2000. Un panel sur le thème national de la commémoration qui aura lieu le samedi 6 mars 2021 dans la salle des banquets de Ouaga 2000 au cours duquel deux sous-thèmes seront développés. Il est également prévu l’organisation d’émissions radiophoniques et télévisuelles, et enfin, l’acte solennel de commémoration qui interviendra le lundi 8 mars 2021 dans la salle des banquets de Ouaga 2000.

Respect des mesures barrières

Par ailleurs, le ministre de la femme a rassuré sur le faite que cette célébration du 8 mars ne sera pas une occasionné de faire gonfler les chiffres liés à la pandémie à Coronavirus. « Nous sommes très préoccupés comme vous pour le respect des mesures barrières par ce que nous savons que c’est le seul moyen aujourd’hui pour lutter contre la pandémie », a-t-elle dit. Ce faisant, le nombre d’invités sera limité afin de respecter les mesures barrières édictées par le gouvernement.

Les journaliste présentes à la conférence

En outre, le ministre a exhorté les femmes à s’unir dans la diversité dans la manière de célébrer cette fête pour mieux communier le jour du 8 mars. « Le 8 mars est une journée pour faire le bilan pour nous gouvernement, mais chaque femme célèbre le 8 mars comme elle l’entend », a-t-elle dit.

Face aux difficultés d’écoulement des pagnes entrant dans le cadre de la célébration de la journée, madame Ilboudo a demandé aux femmes de s’en à procurer pour magnifier l’image de la moitié du ciel.

Corine GUISSOU (Collaboratrice)

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER