23 juin 2021

Assemblée nationale : Les fonctionnaires outillés sur leurs obligations

Articles Connexes

Lutte contre le terrorisme : « Si nous constatons toujours cette dégradation de la sécurité, un convoi partira de la place de la nation...

Le mouvement pour la résistance populaire (MRP) a animé ce mardi 22 juin 2021 à Ouagadougou une conférence de...

Coupes interclubs de la CAF 2021-2022 : Les compétitions débutent en septembre

Pour la nouvelle saison interclub qui va bientôt débuter la confédération Africaine de Football (CAF) a procédé à la publication des dates des compétitions interclubs à savoir la Champion’s League Total et la Coupe de la Confédération.

Assemblée nationale : Les députés en session extraordinaire pour l’examen de 3 dossiers majeurs

L'hémicycle est en session extraordinaire à compter du 21 juin 2021. L'Ouverture officielle de la première session extraordinaire de l'année 2021 a été présidée par Alassane Bala Sakandé, président de l'institution.

Syndicat : Les contrôleurs et inspecteurs du travail dénoncent les violations des libertés fondamentales

Les membres du syndicat national des contrôleurs et inspecteurs du travail étaient devant la presse ce 22 juin 2021, à Ouagadougou. Objectif, dénoncer la violation des libertés syndicales.

Burkina Faso : Les prévenus pour fraude fiscale condamnés à 5 ans de prison et 3 millions FCFA d’amende chacun

Le procès portant fraude fiscale sur un montant de plus de 16 milliards de nos francs a rendu son verdict ce mardi 22 juin 2021 au tribunal de grande instance Ouaga I

Le secrétaire général adjoint de l’assemblée nationale, Norbert Tankoano a ouvert les travaux de la session de formation des membres du syndicat autonome du personnel de l’administration parlementaire (SYNAPAP), ce jeudi 18 février 2021 à Ouagadougou. Cette session de formation placée sous le thème : « les obligations du fonctionnaire parlementaire » vise à outiller les fonctionnaires parlementaires sur leurs droits et leurs obligations au sein de l’Assemblée nationale.

Permettre aux fonctionnaires parlementaires d’assumer pleinement leurs attributions en matière de maitrise de leur obligation au sein de l’institution parlementaire du Burkina Faso. Tel est l’objectif du syndicat autonome du personnel de l’administration parlementaire (SYNAPAP) à travers cette session de formation.

Durant 48 heures, les travailleurs de l’administration parlementaire du Burkina Faso seront outillés sur leurs obligations. Pour cette structure syndicale, si le travailleur à des droits, il a aussi des devoirs pour ne pas dire des obligations. D’où cette formation organisée par le SYNAPAP pour mieux prendre en charge les préoccupations des fonctionnaires parlementaires et surtout défendre de façon ferme leurs intérêts.

Des fonctionnaires parlementaires à la session de formation ©infoh24

En effet, pour le syndicat, il ne va pas hésiter à jouer son rôle régalien de formation. Mais lorsqu’il s’agira de bander les muscles pour interpeller l’administration par moments, ils vont le faire comme il se doit dans le respect des règles. Et cette formation vient à point nommé pour les fonctionnaires parlementaires parce qu’elle permettra de renforcer les connaissances sur leurs obligations dans le service.

Pour le secrétaire général adjoint de l’Assemblée nationale, Norbert Tankoano, « il s’agit d’une formation qui porte sur les obligations du fonctionnaire parlementaire. Et l’administration est soucieuse de la bonne administration des services. Ainsi, “avec cette formation, nous ne pouvons qu’être satisfaits en qu’administration dans la mesure où il s’agira de rappeler aux fonctionnaires parlementaires un pan important du fonctionnement de l’administration à savoir leur obligation”.

Le secrétaire général adjoint de l’assemblée nationale, Norbert Tankoano ©infoh24

Mieux, elle permettra à en croire le secrétaire général adjoint de l’Assemblée nationale, Norbert Tankoano, «  aux agents d’éviter de manquer certaines obligations élémentaires notamment les obligations de présence, d’assiduités, la bonne exécution des tâches au service. L’essentiel que le fonctionnaire parlementaire soit bien outillé, qu’il s’imprègne véritablement des obligations du fonctionnaire parlementaire contenu dans la loi relative au statut du fonctionnaire parlementaire ».

En plus des obligations classiques que doit respecter le fonctionnaire parlementaire, la loi relative au statut contient des obligations plus poussées. « L’idée d’avoir initié cette formation vient du fait que le syndicat s’est battu pour qu’il ait un statut de la fonction publique parlementaire à la loi 038 de 2017. Dans ce statut, il y figure donc un certain nombre de droits sur lequel le syndicat travaille à faire la promotion de leur respect par l’autorité » a déclaré le secrétaire général du SYNAPAP, Albert Kambiré.              

Et selon le secrétaire général du SYNAPAP, il y a aussi des obligations qui vont de pair avec l’ensemble des droits collectifs et individuels consignés dans ce texte législatif. Il était donc de bon ton que nous essayons de sensibiliser au mieux nos militants pour qu’ils prennent la pleine mesure de ce qui est considéré comme leur attribution dans l’accomplissement de service public» a-t-il soutenu.

Le secrétaire général du SYNAPAP, Albert Kambiré ©infoh24

Pour Albert Kambiré, en plus des obligations classiques, “il y a que l’Assemblée nationale a une particularité notamment la neutralité politique dans l’exercice de la mission. C’est pour cela nous avons tenu à mettre le doigt sur ces aspects pour outiller les agents et surtout permettre la structure syndicale de défendre de façon ferme les intérêts des travailleurs aussi bien » a-t-il ajouté.              

En rappel, l’administration parlementaire est un outil d’aide à l’exercice du mandat des députés. Elle est véritablement le socle de la décision politique. Dans le cade de ses missions, le fonctionnaire parlementaire veille de jour comme de nuit à ce que les députés puissent prendre des décisions éclairées dans le respect des procédures. Et l’administration parlementaire y joue un grand rôle.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

A la Une

Lutte contre le terrorisme : « Si nous constatons toujours cette dégradation de la sécurité, un convoi partira de la place de la nation...

Le mouvement pour la résistance populaire (MRP) a animé ce mardi 22 juin 2021 à Ouagadougou une conférence de...

Assemblée nationale : Les députés en session extraordinaire pour l’examen de 3 dossiers majeurs

L'hémicycle est en session extraordinaire à compter du 21 juin 2021. L'Ouverture officielle de la première session extraordinaire de l'année 2021 a été présidée par Alassane Bala Sakandé, président de l'institution.

Syndicat : Les contrôleurs et inspecteurs du travail dénoncent les violations des libertés fondamentales

Les membres du syndicat national des contrôleurs et inspecteurs du travail étaient devant la presse ce 22 juin 2021, à Ouagadougou. Objectif, dénoncer la violation des libertés syndicales.

Burkina Faso : Les prévenus pour fraude fiscale condamnés à 5 ans de prison et 3 millions FCFA d’amende chacun

Le procès portant fraude fiscale sur un montant de plus de 16 milliards de nos francs a rendu son verdict ce mardi 22 juin 2021 au tribunal de grande instance Ouaga I
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!