25 juillet 2021
spot_img

Augmentation des prix des hydrocarbures : Les Burkinabè entre colère et incompréhension

Articles Connexes

Le gouvernement burkinabè a décidé de l’augmentation des prix des hydrocarbures à partir du mardi 23 mars 2021. Sont concernés l’essence, le gasoil, le pétrole et le gaz butane. Dans un micro-trottoir réalisé par www.infoh24.info, les avis des Burkinabè sont divisés sur la question. Si certains trouvent cette mesure inopportune due notamment à la situation économique difficile, d’autres la trouvent raisonnable.

Les prix des hydrocarbures vont connaitre une augmentation à partir de ce mardi 23 mars 2021 sur toute l’étendue du territoire du Burkina Faso. Cela fait suite à un décret du ministre de l’industrie, du commerce. Il s’agit notamment de l’augmentation de 10 FCFA par litre pour les prix des produits comme l’essence, du gasoil et le pétrole. La recharge de la bouteille de gaz de 12,5 kg connaitra une augmentation de 500 FCFA.

Une décision diversement appréciée par les Burkinabè interrogés par InfoH24. En effet certaines personnes estiment que cette mesure est inopportune car la situation économique est déjà délétère marquée par les conséquences de la pandémie du coronavirus. D’autres personnes, au contraire trouvent que cette décision raisonnable car elle résulte de la loi du marché international.

Pour Florence Soulama, cette augmentation n’arrange pas les populations et il faudrait revoir cette décision. « C’est pas le moment d’augmenter les prix des hydrocarbures car cela joue sur le niveau de la vie et les dépenses s’augmentent. La vie est chère notamment à Ouagadougou. Ce n’est pas simple pour nous et le gouvernement doit nous comprendre », se plaint-elle.

Florence Soulama s’exprimant sur l »augmentation des prix des hydrocarbures, @InfoH24

Selon Romaric Pemou, superviseur à la charge de la station Shell de la Cité An III de Ouagadougou, l’augmentation de ces prix notamment ceux du carburant résulte de la rareté de ces  produits suite à la crise mondiale liée au coronavirus. Pour lui, cette décision vient au mauvais moment marqué par une forte chaleur et une situation économique difficile. « Vous savez que c’est la période de chaleur, le moment de carême et surtout la situation économique difficile due au covid19 qui nous a carrément handicapé. Et rien que la semaine dernière, la ligue de consommateurs était montée au créneau contre l’augmentation des prix des produits de première nécessité. Et voilà qu’ils augmentent, nous ne comprenons rien », regrette-t-il Romaric Pemou dit ne pas comprendre également l’augmentation du prix du gaz sur la seule bouteille de 12,5 kg. « On n’a pas touché aux bouteilles de 3kg, de 6kg et celles qui dépassent les 12,5 kg. Pourquoi c’est uniquement les bouteilles de 12,5 kg qui sont concernées ? », S’interroge-t-il. Il espère que cette situation ne va pas pousser les Burkinabè à se ruer de nouveau vers l’utilisation du bois et du charbon de bois au risque de contribuer à la désertification et plus tard au changement climatique.

Romaric Pemou, superviseur à la station Shell de la cité AN III, @InfoH24

De son côté, Fayçal Nayété trouve cette mesure compréhensible car dit-il, cela résulte de la montée des cours des hydrocarbures au plan international. « Personnellement cette décision ne me gêne pas car la crise est mondiale notamment à cause du covi19. Nous n’avons pas le choix d’autant plus que le Burkina Faso ne produit pas de pétrole et devrait donc importer tous ces produits. Cette décision est plus ou moins compréhensible », a-t-il déclaré.

- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
spot_img

A la Une

LDC Afrique en Dames : Première sortie réussie pour l’USFA du Burkina Faso

Le tournoi qualificatif de la ligue des champions de la CAF en dames a débuté ce samedi 24 juillet 2021 dans la zone UFOA-B. Les colombes de l’USFA, représentantes du Burkina Faso entament ces éliminatoires par une victoire 1-0 face Onze Sœurs de la Côte d’Ivoire.

Strongman Classic 2021 : Le Burkinabè Iron Biby pulvérise le record du monde en Axle Press

La compétition de Strongman classic 2021 s’est déroulée ce samedi 24 juillet 2021 à Londres en Angleterre. Le burkinabè Iron Biby a profité pour battre le record du monde en Axle Press après avoir soulevé un poids de 2017kg.

Université Thomas Sankara : Une nouvelle promotion de gestionnaire à la quête de l’emploi

La joie était vibrante à l'université Thomas Sankara, ce vendredi 23 juillet 2021. Des jeunes filles et garçons, de bleu vêtu, ont marqué leur passage. En effet, plusieurs dizaines d'étudiants en formation en sciences économiques et de gestion, ont marqué une autre étape dans leur cursus scolaire avec la fin de leur formation académique.

50ème promotion de l’École nationale de police : 639 agents déterminés à servir avec loyauté et intégrité

Placée sous la présidence du ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Pengdwendé Clément Sawadogo Clément...
- Advertisement -spot_img

Plus d'articles

- Advertisement -spot_img