11 avril 2024
spot_img

Burkina Faso : Bagoro, l’ancien ministre de la Justice rejoint les « sages »

Le magistrat Bessolé René Bagoro a été nommé ce 12 mars 2024 par le président de la Transition, membre du conseil constitutionnel du Burkina Faso. Il remplace un autre membre dont le mandat arrive très bientôt à terme.

Le décret a été signé par le capitaine Ibrahim Traoré, président de la transition du Burkina Faso et date de ce 12 mars 2024. Il stipule que c’est « sur proposition du ministre de la Justice et des Droits humains, chargé des Relations avec les institutions, Garde des Sceaux » que le magistrat de Grade exceptionnel, 4è échelon est nommé « membre du conseil constitutionnel pour un mandat unique de 9 ans ».

Le même décret précise que l’ancien ministre René Bagoro remplace un membre, Victor Kafando, également magistrat et dont le mandat arrive à terme le 13 avril 2024.

Bessolé René Bagoro, est magistrat et expert en droits de l’Homme. Il a occupé le poste de président du tribunal administratif de Ouagadougou de 2009 à 2012. L’on se rappelle qu’en 2010, il  avait déclaré la carte d’électeur burkinabè illégal.

Militant, puis responsable du syndicat burkinabè des magistrats (SBM), il a déjà été ministre de la Justice, ministre en charge du développement urbain, et occupé le poste de conseiller spécial du président du Faso chargé des affaires juridiques et institutionnelles.

Il a été également consultant auprès des organisations non-gouvernementales sur des questions comme les droits humains, la Justice, la lutte contre l’impunité et la corruption.

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER