3 mars 2021

Burkina Faso : Bientôt un nouveau référentiel de développement pour remplacer le PNDES

Articles Connexes

25 ans du FONER : Une célébration sous le signe du bilan et des perspectives

25 ans du FONER : Une célébration sous le signe du bilan et des perspectives

Cyclisme : Neuf Etalons à la conquête des championnats d’Afrique

Neuf Etalons cyclistes vont représenter le Burkina Faso à la 15e édition des championnats d’Afrique de cyclisme 2021 en Egypte. Sept garçons et deux filles représenteront les couleurs nationales à cette compétition.

Burkina Faso : Appelez le 80 00 12 87 pour dénoncer les violences faites aux femmes

Les autorités Burkinabè et leurs partenaires ont mis en place un numéro vert pour lutter contre les violences basées sur le genre. Le numéro vert gratuit 80 00 12 87 permettra désormais de dénoncer et alerter tout cas de violence faite sur les femmes afin de favoriser leur prise en charge rapide et adéquate. Des communications sur la violence faite aux femmes, témoignage des victimes de ces violences, des prestations d’artistes et discours d’autorités politiques ont ponctué cette cérémonie. La cérémonie officielle de lancement de ce numéro vert a eu lieu ce mardi 2 mars 2021 à Ouagadougou sous la présidence du Premier Ministre Christophe Dabiré.

Procès en diffamation contre Yacouba Bama : Le délibéré fixé au 15 mars 2021

Deux mois de prison et une amende de 250 000 F CFA le tout assorti de sursis. Telle est...

CAN U20 : Le Ghana et l’Ouganda valident leurs tickets pour la finale

Le Ghana et la Gambie sont les deux équipes qualifiées pour la finale de la CAN U20 qui se déroule en Mauritanie. Cette finale se jouera le samedi 6 mars 2021.

Cinq après la mise en œuvre du programme national de développement économique et social (PNDES 2016-2020) ; le gouvernement étudie la mise en place d’un nouveau référentiel de développement national pour le nouveau quinquennat du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Cette nouvelle politique de développement va remplacer le PNDES pour les cinq années à venir. Le lancement des travaux d’élaboration de ce nouveau Référentiel National de Développement (RND 2021-2021) a eu lieu ce mardi 9 février 2021 dans la salle de conférence de Ouaga 2000.

Pour mettre en place le programme de société 2021-2025 du Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, le gouvernement dirigé par Christophe Dabiré réfléchit sur un nouveau référentiel de développement en remplacement du PNDES qui a pris fin en 2020. Ce Référentiel National de Développement (RND 2021-2025) servira de boussole à la conduite de l’action publique au cours des cinq prochaines années.

Absente de la cérémonie de lancement des travaux, la Secrétaire Générale de la Primature, Yvonne Rouamba/ Guigma représentée par Abel Somé, secrétaire général du ministère de l’économie, des finances et du développement durable a déclaré que ” le principal objectif de cet atelier est d’améliorer la note d’orientation stratégique du RND 2021-2025.”

Abel Seglaro Somé, secrétaire général du ministère des Finances ©Infoh24

Comme objectifs de ce présent atelier, il s’agit spécifiquement de renforcer le niveau d’alignement de cette note avec le programme présidentiel, d’intégrer des engagements internationaux pris par le Burkina Faso (ODD, agenda 2063 de l’Union Africaine), de prendre en compte les résultats d’études majeures telles que : L’analyse des causes endogènes des conflits, la stratégie intégrée de développement du capital humain. Cet atelier de réflexion permettra aussi d’identifier de manière consensuelle les principaux indicateurs de suivi des progrès et d’identifier les instruments d’opérationnalisation du référentiel ainsi que son mécanisme de suivi et d’évaluation, etc.

Alain Siri, ancien SP du PNDES et actuel coordonnateur du dispositif d’élaboration du RND 2021-2025 @InfoH24

Pour Alain Siri ancien secrétaire permanent du PNDES et par ailleurs coordonnateur technique du dispositif d’élaboration du futur référentiel de développement, le référentiel national de développement permettra de cadrer l’action publique de développement  durant les cinq années à venir. « Il s’agit d’un atelier d’approfondissement, de définition des grands axes, des grands objectifs ainsi que l’identification des indicateurs qui permettront d’attester de l’atteinte des résultats », ajoute-t-il

Les participants à l’atelier d’élaboration du RND 2021-2025 @InfoH24

Aussi, il pense que les résultats du RND 2021-2025  seront techniquement disponibles au plus tard en fin mars 2021 avant sa validation définitive par les autorités du pays. Selon lui, ce nouveau référentiel de développement aura des points de convergence avec le PNDES notamment des actions pertinentes non achevées. Il va également consolider les acquis du PNDES et améliorer ses insuffisances en prenant en compte de nouveaux défis comme la maladie à coronavirus, la sécurité, la cohésion sociale, la décentralisation, etc.

Présidium de la cérémonie de lancement des travaux @InfoH24

Le financement de ce nouveau référentiel de développement est classique, selon les dires d’Alain Siri. Il sera financé principalement par le budget de l’Etat, les contributions des partenaires techniques et financiers, les contributions du marché financier sous-régional et celles des partenaires privés.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

A la Une

25 ans du FONER : Une célébration sous le signe du bilan et des perspectives

25 ans du FONER : Une célébration sous le signe du bilan et des perspectives

Cyclisme : Neuf Etalons à la conquête des championnats d’Afrique

Neuf Etalons cyclistes vont représenter le Burkina Faso à la 15e édition des championnats d’Afrique de cyclisme 2021 en Egypte. Sept garçons et deux filles représenteront les couleurs nationales à cette compétition.

Burkina Faso : Appelez le 80 00 12 87 pour dénoncer les violences faites aux femmes

Les autorités Burkinabè et leurs partenaires ont mis en place un numéro vert pour lutter contre les violences basées sur le genre. Le numéro vert gratuit 80 00 12 87 permettra désormais de dénoncer et alerter tout cas de violence faite sur les femmes afin de favoriser leur prise en charge rapide et adéquate. Des communications sur la violence faite aux femmes, témoignage des victimes de ces violences, des prestations d’artistes et discours d’autorités politiques ont ponctué cette cérémonie. La cérémonie officielle de lancement de ce numéro vert a eu lieu ce mardi 2 mars 2021 à Ouagadougou sous la présidence du Premier Ministre Christophe Dabiré.

Procès en diffamation contre Yacouba Bama : Le délibéré fixé au 15 mars 2021

Deux mois de prison et une amende de 250 000 F CFA le tout assorti de sursis. Telle est...
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!