25 juillet 2021
spot_img

Burkina Faso : Le REN-LAC appelle à une gouvernance vertueuse

Articles Connexes

Corruption, achats de conscience et manque de transparence dans les recrutements dans la fonction publique. Le Réseau national de lutte anti-corruption n’est pas content et interpelle les pouvoirs publics et les candidats aux élections.

Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) a interpellé les candidats à l’élection présidentielle sur la nécessité d’avoir une gouvernance vertueuse au Burkina Faso. Selon le secrétaire exécutif du réseau, Sagado Nacanabo, cette interpellation a tout son sens dans ce contexte de campagnes électorales marqué par des achats de conscience.

A ce que disent les responsables de cette organisation de la société civile, des distributions de vivres, de nourriture, de carburant et même de billets de banque sont faites par les partis politiques en lice pour les élections du dimanche 22 novembre prochain.

Lire aussi : Corruption électorale au Burkina : Le REN-LAC épingle des partis politiques

Les élections sont certes importantes dans les démocraties, selon le REN-LAC, mais ne seront jamais porteuses de changement qualitatif si elles sont marquées des achats de conscience, la fraude, etc.

Lutte contre corruption négligée dans les programmes

Le Réseau a épluché les programmes des 13 candidats à la présidentielle. Mais ces documents ne sont pas satisfaisants en matière de lutte contre la corruption, estiment les responsables du Réseau.

« L’analyse des différents programmes ou déclarations politiques des 13 candidats à la présidentielle montre que la lutte anti-corruption ne constitue pas une préoccupation majeure pour nos hommes politiques, toutes tendances confondues. En dehors des simples professions de foi, aucun des programmes ou déclarations ne s’appuie sur un véritable diagnostic du phénomène pour proposer des solutions idoines », analyse le patron du REN-LAC.

Au cours de la rencontre avec les journalistes, Sagadogo Nacanabo et ses collègues ont marqué leur satisfécit sur le traitement judiciaire du dossier du recrutement frauduleux de personnel à la Caisse nationale de sécurité sociale.

Malgré la dénonciation et l’engagement des autorités judiciaires à réprimer les cas de fraude, des recrutements clandestins ont été effectués dans des ministères comme celui de la Culture et de la Fonction publique, selon le REN-LAC.

L’analyse des différents programmes ou déclarations politiques des 13 candidats à la présidentielle montre que la lutte anti-corruption ne constitue pas une préoccupation majeure pour nos hommes politiques.

Source : Sagado Nacanabo. Conférence de presse. 19 novembre 2020.

Et ce n’est pas tout. Le réseau a des doutes sur la transparence dans la publication des résultats des concours de la fonction publique. Au lieu de proclamer les résultats d’admissibilité par ordre de mérite, l’administration a opté pour une proclamation par ordre alphabétique. Ce qui, selon le REN-LAC, ouvre la voie à toutes sortes de magouilles et de manipulations des résultats.

- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
spot_img

A la Une

LDC Afrique en Dames : Première sortie réussie pour l’USFA du Burkina Faso

Le tournoi qualificatif de la ligue des champions de la CAF en dames a débuté ce samedi 24 juillet 2021 dans la zone UFOA-B. Les colombes de l’USFA, représentantes du Burkina Faso entament ces éliminatoires par une victoire 1-0 face Onze Sœurs de la Côte d’Ivoire.

Strongman Classic 2021 : Le Burkinabè Iron Biby pulvérise le record du monde en Axle Press

La compétition de Strongman classic 2021 s’est déroulée ce samedi 24 juillet 2021 à Londres en Angleterre. Le burkinabè Iron Biby a profité pour battre le record du monde en Axle Press après avoir soulevé un poids de 2017kg.

Université Thomas Sankara : Une nouvelle promotion de gestionnaire à la quête de l’emploi

La joie était vibrante à l'université Thomas Sankara, ce vendredi 23 juillet 2021. Des jeunes filles et garçons, de bleu vêtu, ont marqué leur passage. En effet, plusieurs dizaines d'étudiants en formation en sciences économiques et de gestion, ont marqué une autre étape dans leur cursus scolaire avec la fin de leur formation académique.

50ème promotion de l’École nationale de police : 639 agents déterminés à servir avec loyauté et intégrité

Placée sous la présidence du ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Pengdwendé Clément Sawadogo Clément...
- Advertisement -spot_img

Plus d'articles

- Advertisement -spot_img