25 septembre 2021
spot_img

Cadre de concertation annuelle de la jeunesse de Koudougou : La mairie veut impliquer les jeunes dans ses prises de décisions

Le 21 janvier 2021, s’est tenue dans la salle des fêtes de la mairie la deuxième session du cadre de concertation annuelle des autorités communales avec les jeunes et les organisations de jeunesse. Cette rencontre avec les autorités communales avait pour objectif de prendre en compte les aspirations et les préoccupations des jeunes et leur permettre de mieux s’impliquer dans la gestion de la collectivité.

Initiée en 2017 avec pour ambition de la tenir chaque année, c’est ce 21 janvier 2021 que se tient la deuxième session du cadre de concertation annuelle des autorités communales avec les jeunes et les organisations de jeunesse. Ce fossé entre ces deux sessions est essentiellement du aux contraintes financières aux dires du maire de la commune Maurice Moctar Zongo. Pour lui, réunir plus de 100 jeunes nécessite un financement et cela ne serait pas évident sans l’accompagnement des partenaires.

Les actions de la mairie en faveur des jeunes et l’implication des jeunes dans le processus d’élaboration et de mise en œuvre du PCD (Plan de développement Communal) étaient les deux points de communication de ce forum. Spécifiquement, ces communications avaient pour objectif de faire connaître les différentes opportunités offertes par la mairie, informer les jeunes sur le processus d’élaboration et de la mise en œuvre du PDC et de sensibiliser les jeunes sur leur rôle et place dans le développement de la commune.

Les participants aux travaux

Et le maire, Président du forum n’a pas manqué de faire le point des actions de la mairie. « Nous avons des actions que nous avons menées en faveur de la jeunesse dans plusieurs domaines. J’aimerais parler de la formation professionnelle et technique que nous organisons régulièrement à leur endroit, nous avons les fonds dédiés aux jeunes et aux femmes que nous avons créés pour leur permettre de mener un certain nombre d’activités, nous avons également un certain nombre de réalisations dans les villages et aussi nous avons pu faire pour la jeunesse des maisons de jeunes et centres de loisirs dans les différents villages. Nous comptons construire ces centres dans chaque village de la commune de Koudougou. Actuellement, nous sommes à 10 centres réalisés dans 10 villages. » A-t-il précisé. 

Au total, plus de cent jeunes issus de diverses couches socio-professionnelles des dix (10) secteurs et vingt-deux (22) villages de Koudougou, ont pris part à cette rencontre d’échange. Ce fut l’occasion pour eux de s’informer sur le processus d’élaboration et de mise en œuvre du plan communal de développement (PCD) ainsi que les différentes opportunités d’accompagnement en financement, en formations, en appui-conseil, en stage.

Un face à face entre le maire et les jeunes a été initié à l’issus des communications. Lors de ces échanges, les questions évoquées étaient entre autres sur le fond d’autonomisation des jeunes et des femmes, les conditions d’accessibilités au fond et à l’accompagnement, l’évolution du covid19 dans la commune, la gestion des biens publics et l’épineux problème foncier. 

Le maire de la Commune de Koudougou, Maurice Moctar Zongo

Ce sont des participants très satisfaits et surtout rassurés à l’issus de cette deuxième session du cadre de concertation. Selon Mahamadi Nikièma, chargé des services de la promotion de la jeunesse à la direction régionale de la jeunesse du Centre Ouest, c’est un acte louable et salutaire, car ils mènent tous un combat commun. Quant aux jeunes, ils en sortent plus informés et plus rassurés du soutien de leurs élus locaux.

Et ce n’est pas Pascal Minougou du centre d’écoute et du dialogue pour jeunes qui dira le contraire : « je trouve que ce forum est une bonne chose. C’est un cadre où nous apprenons beaucoup à travers le fait de savoir que la commune est à la disposition des jeunes pour nous accompagner à atteindre nos objectifs. Nous avons appris ce que c’est que le PCD et savoir que nous sommes les acteurs de notre avenir. Nous avons également fait la connaissance de quelques structures qui peuvent nous accompagner. Je crois que c’est le manque d’information qui faisait que nous les ignorons. »  

Même son de cloche chez Daboué kadidjatou du centre d’écoute des jeunes qui ajoute que ce forum leur a permis de savoir que la mairie mène des actions en faveur des jeunes telles des formations et souhaite que de telle actions perdurent.

Dramane FAYAMA (Correspondant)

Articles Connexes

Assemblée de Dieu de Gounghin : La 3e journée des missionnaires prévue du...

0
Les réflexions de la 3e journée des missionnaires de l'Eglise des assemblées de Dieu de Gounghin vont se dérouler autour du thème "Financement de la mission : acteurs, stratégies, défis". Cette journée est une vitrine pour la valorisation de l'action des missionnaires tant à l'interne qu'à l'externe. C'est le représentant du parrain, l'apôtre Gilbert Kaboré qui a présidé la cérémonie d'ouverture ce jeudi 23 septembre 2021 à Ouagadougou.

2e Congrès extraordinaire du MPP: Les militants du parti réunis pour resserrer les rangs

0
Le parti MPP de la majorité présidentielle a sonné la glas de sa mobilisation au cours de son 2e Congrès extraordinaire débuté, ce 24 septembre 2021, à Ouagadougou. Les délégués et militants venus des quatre coins du pays ont répondu présents en couleur orange pour rénover les instances dirigeantes du parti.
Effondrement de l’Ecole de Dandé B : L'entreprise et le contrôleur exclus de la commande publique pour cinq ans

Effondrement de l’Ecole de Dandé B : L’entreprise et le contrôleur exclus de la...

0
Dans un communiqué publié sur sa page facebook, l’Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP) annonce que des sanctions ont été prises contre...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires