27 novembre 2021
spot_img

Contribution des médias à la démocratie : Sur les traces de Norbert Zongo

A la faveur de la commémoration du 22è anniversaire de l’assassinat de Norbert Zongo le Citoyen du Renouveau a organisé le 15 décembre 2020 un panel à Ouagadougou autour du thème « Contribution des médias à l’enracinement de la démocratie et de l’Etat de droit au Burkina : « Etat des lieux et Défis ».  

Les médias au Burkina Faso contribuent énormément à la démocratie au Burkina Faso. C’est le constat fait par les panélistes, Boureima Ouédraogo, directeur de Publication du Journal le Reporter et Baba Hama, journaliste et ancien ministre de la Culture. Depuis l’assassinat des Norbert Zongo, les avancées sont palpables en termes de contenu de production. Cependant, ce grand travail de dénonciation abattu par les médias reste bien souvent sans relais aussi bien au niveau des citoyens qu’au niveau de la justice. A déploré Boureima Ouédraogo.

La plupart des entreprises de presse sont dans une précarité extrêmement extraordinaire.

Boureima Ouédraogo, DP Le Reporter

Il a aussi abordé les problèmes économiques que connaissent les entreprises de presses : « la plupart des entreprises de presse sont dans une précarité extrêmement extraordinaire ». Cette situation constitue selon le panéliste, un risque sérieux sur l’indépendance des médias au Burkina Faso. 

Les panélistes, Boureima Ouédraogo (à g.) et Baba Hama (à d.) ©L’InfoH24

Baba Hama, le second panéliste a appelé les journalistes à marcher sur les pas de Norbert Zongo. Ils doivent être techniquement compétents et notamment, avoir une bonne culture générale, une bonne connaissance des courants politiques et idéologiques. Le journaliste sur les pas de Norbert Zongo doit également connaître l’histoire socio-politique du pays, avoir une bonne connaissance des acteurs  et travailler à vulgariser les principes de la démocratie. 

Lire aussi : 22è anniversaire de l’assassinat de Norbert Zongo : Le Balai Citoyen pose le débat sur les combats de l’homme

 Cette rencontre d’échange a aussi connu la participation Halidou Ouédraogo , président du MBDHB au moment  de l’assassinat de Norbert Zongo. Ce dernier rappelé des moments historiques de l’assassinat de Norbert Zongo avant d’appeler les burkinabé à célébrer Norbert Zongo parce que pour lui, même si là les choses trainent au niveau de la justice, les burkinabé connaissent déjà  les auteurs et les commanditaires de l’assassinat de Norbert Zongo. 

Simplice ZONGO

Articles Connexes

Manifestations du 27 novembre au Burkina : « Libérez le fauteuil », scandent...

0
Plusieurs manifestants ont scandé dans les rues de Ouagadougou « Libérez Kosyam, libérez le fauteuil », le 27 novembre 2021, suite à l’appel à manifester lancé...

Situation nationale : Le SPONG invite le gouvernement à des actions énergiques et salvatrices

0
Ceci est une déclaration du Secrétariat Permanent des Organisations Non Gouvernementales (SPONG), faitière des ONG, associations et fondations, premier collectif des ONG au Burkina...

Assemblée nationale : Une séance plénière consacrée aux questions orales au gouvernement sur la...

0
L’Assemblée nationale a auditionné le 26 novembre 2021, le gouvernement sur la situation sécuritaire au Burkina Faso. Une situation en nette dégradation  avec l’attaque...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires