28 mai 2024
spot_img

Election en Guinée : Que nous réservent les vieux briscards de la forêt ?

L’ambiance n’est pas du tout à la sérénité dans la faune politique guinéenne. La tenue, dans un calme relatif de l’élection présidentielle de dimanche dernier a probablement surpris plus d’un, tant biens des observateurs redoutaient des élections sanglantes. La candidature du président sortant à un troisième mandat n’a pas encore été digérée par tous les Guinéens. Toutefois, si dans l’ensemble l’on peut saluer ce calme précaire, une crise post-électorale n’est pas à écarter.

En effet, la plus grande inconnue reste l’accueil qui sera réservé au verdict des urnes. Si les Observateurs de la CEDEAO affirment que la campagne s’est bien déroulée même si le climat était tendu, que les candidats ont pu avoir accès de façon équitable aux médias et que tout cela est gage d’une bonne gouvernance électorale, les contestations manifestations violentes ont repris aussi tôt les bureaux de vote fermés.

Déjà, Cellou Dalein Diallo s’est auto-proclamé vainqueur dès le lendemain des votes, estimant avoir compilé ses résultats à lui, résultats issus de bureaux de vote. Pourtant, la proclamation est une prérogative exclusive de la Commission électorale. Quant à Alpha Condé, il n’a pas encore dit son dernier mot. Certainement, il parlera quel que soit l’issue des élections. L’un ou l’autre acceptera-t-il le vrai verdict des urnes? De la réponse à cette question par l’un ou l’autre, dépendra l’avenir immédiat de la Guinée.

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER