27 novembre 2021
spot_img

Forum national sur le foncier : L’Eglise recommande le respect des valeurs ancestrales positives liées à l’inaliénabilité de la terre

Ouvert le 14 avril 2021, le forum national sur le foncier a refermé ses portes ce 16 avril 2021, à Ouagadougou. Au cœur du forum, des responsables de confessions religieuses, des chefs coutumiers, les experts et les hommes politiques s’étaient donnés rendez-vous pour réfléchir sur la gestion foncière. Le thème retenu était : « État de droit et gouvernance foncière : Quels engagements de l’Etat et du citoyen pour une société apaisée ?». Une initiative de la commission épiscopale, Justice et paix, inscrite dans l’agenda de la réconciliation nationale et la cohésion sociale.

Placée plus la présidence du président de la Conférence épiscopale Burkina-Niger, Mgr Laurent Dabiré, le forum a mobilisé des membres du gouvernement tels que Zéphirin Diabré, ministre de la réconciliation nationale, Bénéwendé Sankara, ministre de l’urbanisme et de l’habitat et de la ville et le ministre de la jeunesse, Salifo Tiemtoré .

L’abbé Hermann Ouédraogo, Secrétaire général de la commission épiscopale justice et paix ©Infoh24

Pendant trois jours, les participants à travers des panels ont réfléchi sur les enjeux liés à la gestion des terres au Burkina Faso. Il s’agit notamment, de l’accaparement du foncier par des sociétés immobilières à des fins commerciales, mais aussi de la corruption du fait de l’usage des terres à des fins commerciales. Ils sont également formulé des propositions de solutions.

Les participants au forum ont pris des décisions fortes ©Infoh24

Les participants recommandent la prise en main de la gestion des questions foncières par l’Etat au niveau central, afin de participer à l’unité nationale et la cohésion sociale. Ils recommandent également la mise en place des instruments juridiques pour encadrer les questions foncières.

Les participants n’ont pas manqué de dénoncer l’impunité née dans la gestion des questions foncières.

Articles Connexes

Manifestations du 27 novembre au Burkina : « Libérez le fauteuil », scandent...

0
Plusieurs manifestants ont scandé dans les rues de Ouagadougou « Libérez Kosyam, libérez le fauteuil », le 27 novembre 2021, suite à l’appel à manifester lancé...

Situation nationale : Le SPONG invite le gouvernement à des actions énergiques et salvatrices

0
Ceci est une déclaration du Secrétariat Permanent des Organisations Non Gouvernementales (SPONG), faitière des ONG, associations et fondations, premier collectif des ONG au Burkina...

Assemblée nationale : Une séance plénière consacrée aux questions orales au gouvernement sur la...

0
L’Assemblée nationale a auditionné le 26 novembre 2021, le gouvernement sur la situation sécuritaire au Burkina Faso. Une situation en nette dégradation  avec l’attaque...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires