21 octobre 2021
spot_img

G5 Sahel : Emmanuel Macron invite les pays africains à se départir des crédits chinois sous peine de « perdre leur souveraineté”

Dans une conférence de presse ténue, en ligne à Paris, face aux médias français et africains, Emmanuel Macron a donné sa lecture de l’engagement français au Sahel contre le Terrorisme. Alors qu’il saluait , l’envoi des troupes tchadiennes dans le Liptako-Gourma , les tractations de négociations avec les groupes djihadistes engagées par certains chefs d’États du Sahel ; Macron a cependant durci le ton quant à la problématique du moratoire sur les dettes africaines. Même s’il affirme que la France reste engagée devant les institutions de Brettons Woods et les membres du G20, il sous-tend l’issue favorable de la réduction de la dette par l’abandon de pays africains de se créditer auprès des banques chinoises.

On le sait déjà. Le sommet du G5 Sahel qui devait se tenir au Tchad courant 2021 a eu lieu. Et, l’un des grands absents, c’est le président français, Emmanuel Macron. Alors que Idriss Deby s’illustrait encore une fois, après l’opération colère de Boma, qui lui a sacré Marechal, comme une puissance militaire sous régionale par l’envoi de 1200 soldats dans la zone des trois frontières (Burkina Mali et Niger), Macron tenait une conférence de presse.

Tout en réaffirmant que la sécurité du Sahel faisait partie des principales missions de Barkhane, la force française basée au Tchad, composée de plusieurs milliers d’hommes, Macron a fait part de ses craintes de voir la nébuleuse se diriger vers la côte Atlantique, et de surcroît viser l’Europe, si rien n’est fait.

Il ne s’est pas opposé aux tentatives de négociation engagée par certains chefs d’Etats pour faire baisser les armes de certains groupes armés, qu’il a qualifiés de “ groupes politiques, insurrectionnels , ethniques”. Toutefois, il s’est dit fermement opposé de négocier avec les groupes armés terroristes et djihadistes, qu’ il faille détruire par des opérations militaires, dont la mission essentielle est confiée à Barkhane.

Emmanuel Macron qui invite à poursuivre la pacification de la zone par des actions de redéploiement de l’État , le développement et l’humanitaire, affirme soutenir le moratoire sur la dette africaine. Cependant, il rejette la réduction de la dette par les puissances européennes , dans la mesure où les états africains de continuent de contracter des crédits auprès de la Chine; qui, selon lui, participe à la perte de souveraineté des pays africains”.

Articles Connexes

Eliminatoires CAN Féminine 2022 : Les Etalons dames battent le Bénin par...

0
Les Etalons dames ont battu leurs homologues du Bénin ce mercredi 20 octobre 2021 par 2-1 comptant pour les éliminatoires de la CAN féminine Maroc 2022.

Mali : La transition désavoue Macron, en décidant de négocier avec les Djihadistes

0
Au Mali, les autorités de la transition ont donné quitus  au Haut Conseil Islamique pour négocier avec les chefs terroristes. L’option de négocier avec...

Urgence alimentaire et nutritionnelle dans la région d’Afrique de l’Ouest : La France et...

0
Alors que les conflits et la hausse des prix des denrées continuent de fragiliser la situation de la sécurité alimentaire dans la région d’Afrique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires