15 juin 2024
spot_img

Insécurité au Sahel : Quelques opérations de la FC G5S contre les GAT

La force conjointe G5 Sahel (FC G5S) a conduit des opérations de sécurisation sur les territoires en proie aux activités des groupes armés terroristes (GAT). Elle a dressé un des opérations menées dans les mois de novembre et décembre 2020.

Plusieurs opérations de sécurisation sont menées sur les territoires des Etats membres du G5 Sahel, région en proie aux récurrentes attaques des groupes armés terroristes (GAT). La force conjointe G5 Sahel (FC G5S) en collaboration avec les armées nationales des Etats contribue fortement à restaurer la quiétude dans les zones frontalières menacées par les activités des GAT.

En effet, entre novembre et décembre 2020 la FC G5S a conduit plusieurs opérations dans le Sahel. Parmi ces opérations il y a, « opération marche noir avec pour objectif de freiner les activités de ravitaillement des GAT ». Conduite du 5 au 12 novembre, cette opération a été menée dans les villages de Dolbel et de Petel Kole. Elle a permis de réduire les activités de ravitaillement des GAT dans lesdits villages et restaurer la confiance de la population grâce à la présence des troupes de la FC G5S.

La force conjointe du G5 Sahel ©DR (photo d’illustration)

Dans la même perspective, la FC G5S indique avoir conduit « une opération confiance durable » avec à la clé l’occupation du terrain dans la zone frontalière entre le Niger et le Burkina Faso. Un « succès » précise le document. Conduit pendant une 12 jours (11 au 23 décembre 2020) « l’opération confiance durable » a permis de sécuriser « la zone concernée très fréquentée par les hommes armés ». Cette opération qui s’est déroulée sans encombres s’est terminée par la rencontre des militaires des deux pays.

Lire aussi : Lutte contre le terrorisme au sahel : La force Barkhane neutralise des GAT

D’autres actions sont entreprises par la FC G5S. Ce sont « les actions Civilo-militaires » : 200 table-bancs au profit d’écoliers de Niamey, le 26 novembre 2020, conjointement avec la force Barkane à l’école primaire « Aéroport 2 ». Ce geste a permis d’équiper plusieurs « classes et faire asseoir 400 élèves selon les recommandations sanitaires dans le contexte du covid19 ».

Egalement dans un souci de partage et d’aide avec les populations, la FC G5S a procédé à la distribution de vivres du 3 au 9 décembre 2020 aux réfugiés auprès des villages de Bankilaré, Dolbel et Tera. Ce sont au total 70 familles qui ont bénéficié de ces actions de distribution de vivres.

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER