21 octobre 2021
spot_img

Lutte contre le terrorisme au Burkina Faso : Quelle contribution des sociétés privées de sécurité ?

Les sociétés privées de sécurité ont organisé une conférence de presse le samedi 03 janvier 2020 à Ouagadougou. Elle a été animée par le Colonel Auguste Denise Barry, ancien ministre de la Sécurité sous la Transition. Objectif, faire une réflexion sur le rôle des sociétés privées de sécurité dans la lutte contre le terrorisme. 

Pour planter le décor, Jacob Tarpaga, PDG de la société de sécurité Pyramide Services, structure à l’origine de la conférence de presse a expliqué que les « Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP), les Koglweogo, les sociétés privées de sécurité vivent et exercent au Burkina Faso sous l’autorisation de l’État ».

Les sociétés privées de sécurité sont une opportunité et l’État doit en tenir compte. En plus des emplois qu’elles offrent aux jeunes, elles peuvent venir en aide à l’armée en assurant des tâches comme la sécurité de certains lieux publics, certaines escortes, entre autres. Cela permettra aux Forces de défense et de sécurité parfois en crise d’effectif, de se focaliser exclusivement sur les missions qu’exigent leurs compétences.

Lire aussi : Sahel : Les USA annoncent 30 millions de dollars contre le terrorisme

Selon Auguste Denise Barry, il faut une collaboration renforcée et formalisée avec l’État. Pour lui : « l’apport des agents de sécurité privée à l’éradication du phénomène de l’insécurité et du terrorisme au Burkina Faso » est important et d’ailleurs souhaité.

Cette mission des sociétés privées de sécurité est inscrite dans l’agenda de la sécurisation des personnes privées et de leurs biens et aussi dans l’optique de la lutte contre le chômage des jeunes.

Articles Connexes

Eliminatoires CAN Féminine 2022 : Les Etalons dames battent le Bénin par...

0
Les Etalons dames ont battu leurs homologues du Bénin ce mercredi 20 octobre 2021 par 2-1 comptant pour les éliminatoires de la CAN féminine Maroc 2022.

Mali : La transition désavoue Macron, en décidant de négocier avec les Djihadistes

0
Au Mali, les autorités de la transition ont donné quitus  au Haut Conseil Islamique pour négocier avec les chefs terroristes. L’option de négocier avec...

Urgence alimentaire et nutritionnelle dans la région d’Afrique de l’Ouest : La France et...

0
Alors que les conflits et la hausse des prix des denrées continuent de fragiliser la situation de la sécurité alimentaire dans la région d’Afrique...

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires