27 novembre 2021
spot_img

Mali : Le procès du général Sanogo reprend ce jeudi 25 février 2021

Il a conduit le putsch en 2012 pour renverser le pouvoir de Bamako géré à l’époque par Amadou Toumani Touré. Mais sa gestion a connu des impairs dont l’assassinat de 21 bérets rouges pour lequel il est poursuivi. L’on apprend que son procès et celui d’une dizaine d’autres militaires reprendra ce jeudi 25 février 2021.

Le Général Amadou Sanogo devra présenter à nouveau çà la barre. Il lui est reproché des crimes lors de la gestion du pouvoir malien par sa junte.

Le procès qui avait été suspendu reprend ce 25 février 2021 devant la Cour d’appel de Bamako. L’on apprend également qu’il ne sera pas seul.

D’autres militaires maliens se présenteront en même temps que lui. La dizaine de militaires et le Général Sanogo sont poursuivis pour « enlèvement et assassinat, complicité d’enlèvement et d’assassinat » de 21 bérets rouges en 2012 ».

L’un des avocats des mis en cause s’est dit confiant : « nous abordons ce procès avec confiance et optimisme, nous allons à un procès et nous pensons que nous aurons satisfaction, que le procès va se terminer en notre faveur ».

En rappel, le 30 avril 2012, des bérets rouges, proches du président Amadou Toumani Touré, tentent de le réinstaller au pouvoir après que celui-ci a été victime d’un coup d’Etat mené par Amadou Sanogo.  L’opération se solde par un échec. 21 soldats et officiers du 33e Régiment des commandos parachutistes sont enlevés puis assassinés. Leurs corps seront retrouvés en 2013, dans une fosse commune.

Arrêtés en 2013, Amadou Sanogo et ses co-inculpés bénéficient cependant depuis janvier 2020, d’une liberté provisoire. Cette décision fait craindre les défenseurs des droits de l’homme que la vérité ne soit jamais connue.

Articles Connexes

Manifestations du 27 novembre au Burkina : « Libérez le fauteuil », scandent...

0
Plusieurs manifestants ont scandé dans les rues de Ouagadougou « Libérez Kosyam, libérez le fauteuil », le 27 novembre 2021, suite à l’appel à manifester lancé...

Situation nationale : Le SPONG invite le gouvernement à des actions énergiques et salvatrices

0
Ceci est une déclaration du Secrétariat Permanent des Organisations Non Gouvernementales (SPONG), faitière des ONG, associations et fondations, premier collectif des ONG au Burkina...

Assemblée nationale : Une séance plénière consacrée aux questions orales au gouvernement sur la...

0
L’Assemblée nationale a auditionné le 26 novembre 2021, le gouvernement sur la situation sécuritaire au Burkina Faso. Une situation en nette dégradation  avec l’attaque...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires