24 juin 2021

Meeting UPC à Ouaga : Le ballet des artistes

Articles Connexes

Assemblée nationale : «l’Etat d’urgence a permis l’arrestation de 800 personnes », Victoria Kibora, ministre de la justice

Les députés ont examiné la loi portant prorogation de la durée de l'État d'urgence. Les 127 parlementaires de la 8e législature réunis en plénière, ce 24 juin 2021 ont donné leur quitus à la loi portant prorogation de la durée de l'État d'urgence au Burkina Faso

3e composante du programme Trois Frontières : Le laboratoire citoyennetés renforce la capacité des acteurs communaux

Dans la mise en œuvre de la 3e composante  « Renforcer la cohésion sociale, action « École de la paix », le...

Elections couplées de 2020 : La CODEL livre son analyse sur le Contentieux électoral

La convention des organisations de la société civile pour l’observation domestique des élections (CODEL) était face aux médias, ce 23 Juin 2021 à Ouagadougou. Objectif, présenter le rapport de suivi du contentieux électoral de 2020 aux lendemains du scrutin couplée

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro conteste le verdict de sa condamnation

Alors que la justice ivoirienne vient de le condamner pour son implication dans la déstabilisation du pays, Guillaume Soro est sorti de son silence pour dénoncer et contester le verdic

Conseil des ministres du 23 juin 2021 : Voici les grandes décisions

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a présidé ce 23 juin 2021 l’hebdomadaire conseil des ministres qui...

Au meeting de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) à Ouagadougou le dimanche 15 novembre 2020, des artistes-musiciens d’ici et d’ailleurs ont égayé le public.

Plusieurs artistes-musiciens ont associé leurs voix au meeting du candidat de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), Zéphirin Diabré.

Des voix d’ici et d’ailleurs ont chanté pour le champion de l’UPC. Le jeune reggae maker burkinabè, Oscibi Johan a été de la partie. Celui que ces amis du Balai citoyen appelle « Le prisonnier de Kabila » a fait danser le public avec notamment le son « Le serpent n’est pas mort ».

Il n’était pas seul. Awa Boussim était de la partie ainsi que l’artiste Natou. Mais c’est le passage de Jean Zoé qui a le plus réveillé le public. Avec son opus « Tond nina poukamin », il a réussi à faire braquer les caméras et les objectifs des appareils photos sur lui. Les leaders de l’UPC ont dansé avec lui.

Des candidats aux législatives Issouf Nikiéma et Rahinatou Sawadogo esquissent des pas de danse

L’invité surprise, c’est le Groupe congolais Extra Musica qui a enregistré un morceau pour magnifier le candidat de l’UPC, Zéphirin Diabré.

Après le meeting, ce groupe a offert un concert au stade municipal Issoufou Joseph Conombo aux militants du parti du Lion.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

A la Une

Assemblée nationale : «l’Etat d’urgence a permis l’arrestation de 800 personnes », Victoria Kibora, ministre de la justice

Les députés ont examiné la loi portant prorogation de la durée de l'État d'urgence. Les 127 parlementaires de la 8e législature réunis en plénière, ce 24 juin 2021 ont donné leur quitus à la loi portant prorogation de la durée de l'État d'urgence au Burkina Faso

3e composante du programme Trois Frontières : Le laboratoire citoyennetés renforce la capacité des acteurs communaux

Dans la mise en œuvre de la 3e composante  « Renforcer la cohésion sociale, action « École de la paix », le...

Elections couplées de 2020 : La CODEL livre son analyse sur le Contentieux électoral

La convention des organisations de la société civile pour l’observation domestique des élections (CODEL) était face aux médias, ce 23 Juin 2021 à Ouagadougou. Objectif, présenter le rapport de suivi du contentieux électoral de 2020 aux lendemains du scrutin couplée

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro conteste le verdict de sa condamnation

Alors que la justice ivoirienne vient de le condamner pour son implication dans la déstabilisation du pays, Guillaume Soro est sorti de son silence pour dénoncer et contester le verdic
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!