21 octobre 2021
spot_img

Programme renforcement de la démocratie locale : Le Labo Citoyenneté fait le bilan

Quatre ans après sa mise œuvre, le Labo citoyenneté fait le bilan prospectif de son programme d’appui au renforcement de la démocratie locale et de la participation citoyenne. C’était autour d’un atelier organisé ce mercredi 16 décembre 2020 à Ouagadougou.

Lancé en janvier 2017, le programme « renforcement de la démocratie locale et de la participation citoyenne dans la région du Plateau central » arrive à son terme ce 31 décembre 2020.

Le programme a été mis en œuvre par l’organisation non gouvernementale le Laboratoire Citoyenneté avec l’appui de l’ONG Solidar Suisse.

L’objectif global de l’atelier est de permettre aux différentes parties prenantes d’échanger sur le bilan et les perspectives du programme. Il devra spécifiquement permettre de faire le bilan des quatre années de mise en œuvre du programme, de partager avec les participants le contenu du prochain programme pays Solidar Suisse et d’échanger sur les expériences de gouvernance locale conduite par des acteurs du programme.

Le président de Labo Citoyennété, Raogo Antoine Sawadogo a émis le vœu que le second programme atteigne de meilleurs résultats © infoh24

Le « renforcement de la démocratie locale et de la participation citoyenne dans la région du Plateau central » mis en œuvre durant les quatre ans a concerné 8 communes de la région. Le programme visait à améliorer le niveau de compréhension et de participation des citoyens et citoyennes des processus locaux de décision, de créer au sein des collectivités territoriales de la zone d’intervention du programme les conditions politiques et techniques favorables à la production d’un service public de qualité et une gestion transparente des biens publics.

Selon le président de Laboratoire Citoyenneté, Antoine Raogo Sawadogo, durant la première phase, le programme a permis d’engager un important travail d’appui à la société civile locale et aux exécutifs locaux dans le sens du renforcement des mécanismes de gouvernance locale et de participation citoyenne.

Le représentant résident de Solidar Suisse au Burkina a souhaité des contributions constructives et de nouvelles idées qui guideront les actions futures du prochain programme ©L’InfoH24

Ainsi, 8 réseaux d’association engagés dans la veille et le contrôle citoyen ont été construits. Egalement une dynamique de concertation portée par les collectivités territoriales autour du cadre formel ou Ad’hoc a été enclenchée. Aussi, un partenariat fructueux a été scellé avec 5 radios de proximité pour sensibiliser les citoyens sur les enjeux de la décentralisation, de la gouvernance locale et de la participation citoyenne dans le processus du développement local.

Cet atelier, devrait permettre de faire une analyse collective des principales forces et faiblesses du programme, de permettre une meilleure connaissance du contenu du prochain programme et favorisé un enrichissement mutuel sur les thématiques d’intérêt.

Les participants ©L’InfoH24

Le président de Raogo Antoine Sawadogo a formulé le vœu que ces travaux alimentent davantage les stratégies d’action et permettent à l’organisation de réaliser au mieux ses objectifs fixés en terme de gouvernance et de participation citoyenne.

Pour la seconde phase du programme prévu pour quatre ans, c’est-à-dire de 2021 à 2024, il a souhaité que le programme atteigne de meilleures performances pour le grand bonheur des citoyens.

Articles Connexes

Eliminatoires CAN Féminine 2022 : Les Etalons dames battent le Bénin par...

0
Les Etalons dames ont battu leurs homologues du Bénin ce mercredi 20 octobre 2021 par 2-1 comptant pour les éliminatoires de la CAN féminine Maroc 2022.

Mali : La transition désavoue Macron, en décidant de négocier avec les Djihadistes

0
Au Mali, les autorités de la transition ont donné quitus  au Haut Conseil Islamique pour négocier avec les chefs terroristes. L’option de négocier avec...

Urgence alimentaire et nutritionnelle dans la région d’Afrique de l’Ouest : La France et...

0
Alors que les conflits et la hausse des prix des denrées continuent de fragiliser la situation de la sécurité alimentaire dans la région d’Afrique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires