25 septembre 2021
spot_img

Protection des données personnelles : La CIL présente les rapports 2018 et 2019 au Conseil Constitutionnel

La Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL) a présenté ses rapports d’activités annuels 2018 et 2019 au président et aux membres du Conseil Constitutionnel. Cette présentation qui répond à une exigence légale a eu lieu ce vendredi 2 avril 2021 à Ouagadougou.

Conformément à l’article 45 de la loi portant sur la protection des données à caractère personnel, la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL) doit présenter son rapport annuel au Président du Faso, au président de l’Assemblée Nationale et au président du Conseil Constitutionnel.

Le président du Conseil Constitutionnel, Kassoum Kambou, a reçu des mains de la Présidente de la CIL, Margueritte Ouédraogo/Bonané, les rapports annuels 2018 et 2019 en version papier et en version électronique (clé USB).

Kassoum Kambou recevant les deux rapports des mains de Margueritte Ouédraogo/Bonané @InfoH24

Ces rapports rendent comptent de l’exécution de la mission de la CIL au cours desdites années.

Pour Kassoum Kambou, président du Conseil Constitutionnel, il faut que cette présentation de rapports soit une tradition conformément à l’article 45 de la loi de protection des données à caractère personnel afin que les citoyens sachent qu’il y a des institutions qui veillent au respect de leur vie privée, du traitement des données à caractère personnel.

Kassoum Kambou, président du Conseil Constitutionnel du Burkina Faso @InfoH24

De son côté, Margueritte Ouédraogo/Bonané a présenté de façon synthétique les conclusions des rapports d’activités 2018 et 2019 de la CIL. Pour elle, des actions d’information, de sensibilisation, de contrôle et de veille juridique et technologique ont été menées et consignées dans ces deux rapports par son institution. « Il s’agit d’inculquer aux populations la culture de la protection des données à caractère personnel », déclare-t-elle.

Margueritte Ouédraogo/Bonané, présidente de la CIL @InfoH24

« La CIL a pour mission de veiller au respect des droits des personnes en matière de traitement des données à caractère personnel. Il s’agit d’informer les populations afin qu’elles prennent soin de leurs images, de leur vie privée lorsqu’elles utilisent les nouvelles technologies comme l’internet et les réseaux sociaux.
La mission de contrôle sur le terrain permet de vérifier si les responsables de traitement prennent soin et sécurisent les données collectées. Nous gérons aussi les plaintes que nous recevons » a ajouté Margueritte Ouédraogo/Bonané.

Photo de famille avec les membres du Conseil Constitutionnel du Burkina Faso @InfoH24

Elle a invité les citoyens à faire attention aux contenus publiés sur la toile et à éviter de tout y poster. La CIL se dit également disposée à accompagner le Conseil Constitutionnel en matière de formation sur la protection des données à caractère personnel.

Articles Connexes

Assemblée de Dieu de Gounghin : La 3e journée des missionnaires prévue du...

0
Les réflexions de la 3e journée des missionnaires de l'Eglise des assemblées de Dieu de Gounghin vont se dérouler autour du thème "Financement de la mission : acteurs, stratégies, défis". Cette journée est une vitrine pour la valorisation de l'action des missionnaires tant à l'interne qu'à l'externe. C'est le représentant du parrain, l'apôtre Gilbert Kaboré qui a présidé la cérémonie d'ouverture ce jeudi 23 septembre 2021 à Ouagadougou.

2e Congrès extraordinaire du MPP: Les militants du parti réunis pour resserrer les rangs

0
Le parti MPP de la majorité présidentielle a sonné la glas de sa mobilisation au cours de son 2e Congrès extraordinaire débuté, ce 24 septembre 2021, à Ouagadougou. Les délégués et militants venus des quatre coins du pays ont répondu présents en couleur orange pour rénover les instances dirigeantes du parti.
Effondrement de l’Ecole de Dandé B : L'entreprise et le contrôleur exclus de la commande publique pour cinq ans

Effondrement de l’Ecole de Dandé B : L’entreprise et le contrôleur exclus de la...

0
Dans un communiqué publié sur sa page facebook, l’Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP) annonce que des sanctions ont été prises contre...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires