23 septembre 2021
spot_img

Ramadan 2021 : 23 500 000 F CFA de vivres pour accompagner les musulmans

Dix jours après l’entame de l’exercice du 4Pilier de l’islam consacré au jeûne, le ministère de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et l’action humanitaire a remis des vivres ce jeudi 22 avril 2021 à Ouagadougou à la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) et aux maitres coraniques exemplaires. Ce don de 23 500 000 F CFA composés de sacs de mil, de riz, des cartons de sucre et des cartons de dattes du département national de la solidarité à la FAIB vise à l’accompagner, afin qu’elle puisse faire œuvre charitable au profit de la communauté.

50 tonnes de mil, 25 tonnes de riz, 80 cartons de sucre et 500 cartons de dattes. 36 tonnes de vivres au profit de 552 talibés pour au moins un trimestre à 52 maitres coraniques respectueux de leurs engagements. Ce sont entre autres le soutien apporté par le département de Laurence Ilboudo /Marshall à la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) et aux maitres coraniques.  A travers ce don, le département de Laurence Ilboudo veut communier et marquer sa solidarité envers ses frères et sœurs musulmans du Burkina.

Un échantillon des vivres pour la FAIB et les maitres coraniques ©infoh24

En effet, pour le ministère de la Femme, de la solidarité nationale, de la famille et l’action humanitaire, la communauté musulmane accomplit le jeûne dans un contexte difficile marqué par l’insécurité, la crise humanitaire et la pandémie de la Covid-19. Au regard de toutes ces contraintes qui sont autant d’épreuves pour le croyant et dans l’esprit de pénitence, le département de la solidarité nationale a décidé d’apporter des vivres à ceux qui sont dans le besoin.

Car durant ce mois, les musulmans doivent observer 30 jours de privations, de spiritualité, de recueillement et de partage. « Depuis que nous sommes aux commandes, cette association a été toujours au côté du ministère de la solidarité. Et ensemble, nous voulons satisfaire les populations et surtout les couches les plus vulnérables. C’est dans ce sens qu’il est de coutume pour nous de venir en ce mois béni de ramadan les donner un peu de vivre pour qu’ils puissent faire des œuvres charitables au profit des communautés » a déclaré la ministre de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et l’action humanitaire, Laurence Ilboudo Marshall.

La ministre de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et l’action humanitaire, Laurence Marshall Ilboudo ©infoh24

A cette rencontre, le département de la solidarité nationale a saisi l’occasion pour voler au secours aux maitres coraniques qui sont davantage engagés dans le respect des droits de l’enfant. Et durant,  l’opération de retrait des enfants et des femmes en situation de rue, engagée depuis 2018, le département a signé des conventions avec des maitres coraniques volontaires en vue de la protection des talibés contre la mendicité et de contribuer ainsi au respect des droits de l’enfant.

Cette année, ce sont 52 maitres coraniques respectueux de leurs enfants pris avec le département de la solidarité nationale qui bénéficiera de 36 tonnes au profit de 552 talibés pour au moins un trimestre. Cet appui estimé à 12 290 000 F CFA, contribuera au maintien de ces enfants dans les foyers corniques, à la réduction des charges liées à leur apprentissage ainsi qu’à l’amélioration de leurs conditions de vie. « Ce soutien va permettre à la fédération de distribuer aussi aux personnes démunies », le président de la FAIB, El hadji Oumarou Zoungrana.

Le président de la FAIB, El hadji Oumarou Zoungrana ©infoh24

Pour la patronne du département de la solidarité nationale Laurence Ilboudo, cette cérémonie vient nous rappeler que la solidarité est une valeur cardinale indispensable au vivre ensemble. A cet égard, poursuit-elle, être solidaire requiert des aptitudes que chaque burkinabè est à même de posséder et de partager.  Profitant de cette rencontre, elle a encore réitéré son appel à tous les maitres coraniques à s’engager davantage aux côtés du gouvernement pour le renforcement de la protection des enfants qui constituent l’avenir de la nation.           

Articles Connexes

Fourniture de services miniers : Les entreprises exploitantes devront désormais travailler avec les sociétés...

0
Le conseil des ministres de ce 22 septembre 2021 a adopté un rapport relatif au décret portant fixation des conditions de la fourniture locale dans le secteur minier. Ce décret fait désormais obligation aux entreprises minières et à leurs sous-traitants d’accorder aux personnes physiques ou morales burkinabè tout contrat de prestation de service, tout en définissant la liste des biens et services assortis de quotas à respecter.

Extrémisme violent : « Certains burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres...

0
Dans cette déclaration dont l’InfoH24.info a obtenu copie, l’Association pour la tolérance religieuse et le dialogue interreligieux (ATR/DI) constate qu’ « à travers des éléments audio et/ou vidéo et sur des bases souvent erronées, certains Burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres Burkinabè appartenant à d’autres dénominations (d’une même confession religieuse) ou à d’autres communautés religieuses ». Voici l’intégralité de la déclaration.

2e Congrès extraordinaire du MPP : « Le dynamisme d’un parti, c’est les luttes...

0
A quelques jours de l’ouverture du 2e Congrès du mouvement du peuple pour le progrès (24 au 26 Septembre 2021), Dr Bindi Ouoba, cadre dudit parti, donne son regard, dans cette interview accordée à L’InfoH24.info, ce 22 septembre 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires