18 septembre 2021
spot_img

Réconciliation nationale : le HCRUN remet son rapport de fin de mission au président du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu ce lundi 19 avril 2021, le rapport général 2016-2021 du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN).


Ce rapport sort de l’ordinaire en ce sens qu’il s’inscrit dans le processus de production de rapport annuel et coïncide avec la fin du mandat du HCRUN, une institution qui a été créée avec une durée de vie de cinq ans », a indiqué le président du HCRUN, Léandre Bassolé à l’issue de l’audience de remise de rapport. Pour lui, ce rapport retrace le bilan de cinq ans de travail de l’institution en matière de réconciliation nationale et de cohésion sociale.
Les missions assignées à l’institution dès sa création, selon son président est la mise en œuvre des recommandations de la Commission de réconciliation nationale et des réformes (CNRR) ainsi que la gestion d’autres dossiers qui lui ont été transmis.

le président du HCRUN, Léandre Bassolé se prêtant aux questions des journalistes


« Ces dossiers s’éclatent en dossiers de violation de droits de l’Homme, des dossiers de crimes économiques, crimes politiques et des dossiers de spoliation de biens », a précisé le président Léandre Bassolé pour qui l’approche du HCRUN dans la gestion de ces dossiers a été de tirer d’abord les leçons du passé.
« On se rappelle la Journée nationale de Pardon qui passe aujourd’hui inaperçue. Nous sommes partis du fait que s’il y a une première tentative et qu’aujourd’hui on parle encore de réconciliation, c’est que la première tentative n’a pas marché », relève le président du HCRUN.

le président du Faso parcourant le rapport


Après cinq ans de gestion des dossiers sur la réconciliation nationale et la cohésion sociale, le HCRUN a fait, dans son rapport de fin de mission, des recommandations dont l’initiative d’une écriture de la mémoire, pour garantir une non-répétition des évènements, et pour léguer aux générations futures, une histoire du Burkina Faso en matière de réconciliation.

Articles Connexes

Gestion des archives au Burkina : L’ENAM renforces les connaissances pratiques de ses élèves...

0
L’École nationale d'administration et de magistrature (ENAM) en collaboration avec l’Association Archives sans Frontière basée en France a initié un projet dénommé « Chantier Ecole »...

Putsch manqué de 2015 : L’Unité d’action syndicale invite à la mobilisation pour...

0
Dans le cadre de la commémoration du putsch manqué de septembre 2015 à travers cette déclaration, L'Unité d'Action Syndicale (UAS) appelle les travailleurs à se mobiliser pour la défenses des acquis sociaux, car pour elle, cela doit être un moment d’introspection des travailleurs afin de s’inspirer de cette victoire historique acquise dans l’unité.

Coopération parlementaire : Le Centre parlementaire canadien fait le point de ses actions au...

0
Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a accordé une audience à une délégation du Centre parlementaire canadien, conduite par son président Tom Cormier ce 16 septembre 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires