23 septembre 2021
spot_img

Promotion de la cohésion sociale : Un projet pour réduire la vulnérabilité des éleveurs remis au président du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience ce lundi 19 avril 2021, une délégation du Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) conduite par son secrétaire général Dr Daouda Diallo. Il a présenté au chef de l’Etat un projet qui vise à réduire la vulnérabilité des populations d’éleveurs.


Le président du Faso a été sensible au projet. Il a expliqué que c’est un projet pertinent qui interpelle différents ministères et des dispositions seront prises dans les jours à venir pour mieux approfondir la réflexion », a déclaré le secrétaire général du Collectif à sa sortie d’audience.

la délégation du collectif durant l’audience

Pour Dr Diallo, ce projet aborde une question très importante qui va militer en faveur de l’apaisement et de la sécurisation de notre pays.
Il entend réduire la vulnérabilité des populations d’éleveurs qui, selon Dr Daouda Diallo « sont prises en étau d’une part, par les groupes armés terroristes et d’autre part par la question de la stigmatisation alors que tous les Burkinabé sont aujourd’hui victimes de cette question ».

Dr Diallo exposant son projet à la sortie de l’audience


La vulnérabilité, une fois réduite, permettra de « rehausser le niveau de l’éducation, réduire l’amplitude d’élevage transhumant ainsi que l’extrémisme et la radicalisation des enfants de ces populations pasteurs, éleveurs », a conclu le Secrétaire général du Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés.

Articles Connexes

Fourniture de services miniers : Les entreprises exploitantes devront désormais travailler avec les sociétés...

0
Le conseil des ministres de ce 22 septembre 2021 a adopté un rapport relatif au décret portant fixation des conditions de la fourniture locale dans le secteur minier. Ce décret fait désormais obligation aux entreprises minières et à leurs sous-traitants d’accorder aux personnes physiques ou morales burkinabè tout contrat de prestation de service, tout en définissant la liste des biens et services assortis de quotas à respecter.

Extrémisme violent : « Certains burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres...

0
Dans cette déclaration dont l’InfoH24.info a obtenu copie, l’Association pour la tolérance religieuse et le dialogue interreligieux (ATR/DI) constate qu’ « à travers des éléments audio et/ou vidéo et sur des bases souvent erronées, certains Burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres Burkinabè appartenant à d’autres dénominations (d’une même confession religieuse) ou à d’autres communautés religieuses ». Voici l’intégralité de la déclaration.

2e Congrès extraordinaire du MPP : « Le dynamisme d’un parti, c’est les luttes...

0
A quelques jours de l’ouverture du 2e Congrès du mouvement du peuple pour le progrès (24 au 26 Septembre 2021), Dr Bindi Ouoba, cadre dudit parti, donne son regard, dans cette interview accordée à L’InfoH24.info, ce 22 septembre 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires