27 novembre 2021
spot_img

Report du FESPACO 2021 : Ce que le Burkina Faso perd en quelques chiffres

Le gouvernement du Burkina Faso, à l’issue du conseil des ministres du 29 janvier 2021, a annoncé le report à une date ultérieure, la tenue du FESPACO 2021. Cela occasionnera d’importantes pertes financières pour beaucoup de secteurs d’activités.

Avec le report de la tenue du FESPACO de 2021, en tenant compte du covid19 au Burkina Faso qui continue de se propager, l’on constate que beaucoup de secteurs d’activités vont subir d’énormes pertes financières.

Selon un rapport statistique du ministère de la culture, des arts et du tourisme, l’édition précédente, celle de 2019 a occasionné d’importants gains financiers pour le Burkina Faso et surtout la capitale Ouagadougou.

En effet, le FESPACO 2019 avait réuni 67.686 cinéphiles dans les salles pour 421 séances de projection dont 302 séances en compétition et 119 hors compétition.

La fête du cinéma africain n’aura pas lieu en 2021 ©DR

Aussi, l’on note dans le même rapport statistique de l’édition précédente 1 765 arrivées au Burkina Faso pour prendre part au FESPACO 2019. Ces arrivées l’ont été majoritairement par avion (75%). Les 25% se sont déplacés par voiture (12%), par bus (12%) et par moto (1%).

Ces derniers ont aussi effectué un ensemble de 11 712 nuitées qui ont généré des recettes d’hébergement à hauteur de 552 millions FCFA environ. Les provenances de ces visiteurs sont l’Afrique, les Amériques, l’Asie-pacifique et l’Europe.

Plus de 9 millions FCFA de recettes pour les parkings

Toujours selon l’enquête réalisée en 2019, les recettes d’ensemble ont été évaluées à 847 200 697 FCFA pour les exposants, la location des stands, les tickets d’entrée dans les salles et sur le site du FESPACO, les recettes des établissements d’hébergement et les parkings. L’on note à ce niveau que les « parkeurs » ont fait une recette d’ensemble de 9 649 700 FCFA.

Il est aussi à noter que le motif principal de la participation du public aux activités du FESPACO est le loisir avec 49,7%. Il est suivi du motif professionnel avec 39%. Le reste du public a pris part au FESPACO 2019 pour des motifs d’affaires et autres.

La grande majorité des participants a un âge compris entre 30 et 39 ans.

Le ministère de la culture a fait remarquer que l’apport du FESPACO est manifeste sur le plan économique avec des retombées financières évaluées à 750 millions FCFA pour le commerce et les services marchands et près de 100 millions FCFA en termes de contribution au budget de l’Etat (location des stands, recettes, guichets, etc.).

Articles Connexes

Café politique : «Comment continuer à gouverner si les individus ne répondent pas de...

0
«Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et sécuritaires et au retour des coups d’Etat » est la thématique développée, ce 26...

L’Institut Supérieur de logistique de Ouagadougou : 35 nouveaux officiers aptes à servir au...

0
L’institut supérieur de logistique de Ouagadougou (ISLO) a abrité ce 26 novembre 2021, la cérémonie de fin de formation de 35 officiers stagiaires dont 17 stagiaires de la 4ème promotion du cours d’Application des chefs de section de matériel (CACSMAT) et 18 stagiaires de la 21ème promotion des Officiers de Maintenance des corps de Troupe (OMCT). Pour la circonstance, la remise des diplômes a été présidée par le directeur de l’institut le Colonel-Major Aimé Gouba.

Football : La CAF approuve le projet d’une coupe du monde tous les deux...

0
Réunie en assemblée générale extraordinaire ce vendredi 26 novembre 2021, la confédération africaine de football a approuvé l’organisation de la coupe du monde tous deux ans qui remplacera le format des quatre ans. Un projet proposé et défendu par le président de la FIFA Gianni Infantino.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires