23 juin 2021

Société civile africaine : Un premier forum pour évaluer la démocratie

Articles Connexes

Lutte contre le terrorisme : « Si nous constatons toujours cette dégradation de la sécurité, un convoi partira de la place de la nation...

Le mouvement pour la résistance populaire (MRP) a animé ce mardi 22 juin 2021 à Ouagadougou une conférence de...

Assemblée nationale : Les députés en session extraordinaire pour l’examen de 3 dossiers majeurs

L'hémicycle est en session extraordinaire à compter du 21 juin 2021. L'Ouverture officielle de la première session extraordinaire de l'année 2021 a été présidée par Alassane Bala Sakandé, président de l'institution.

Syndicat : Les contrôleurs et inspecteurs du travail dénoncent les violations des libertés fondamentales

Les membres du syndicat national des contrôleurs et inspecteurs du travail étaient devant la presse ce 22 juin 2021, à Ouagadougou. Objectif, dénoncer la violation des libertés syndicales.

Burkina Faso : Les prévenus pour fraude fiscale condamnés à 5 ans de prison et 3 millions FCFA d’amende chacun

Le procès portant fraude fiscale sur un montant de plus de 16 milliards de nos francs a rendu son verdict ce mardi 22 juin 2021 au tribunal de grande instance Ouaga I

Burkina Faso : C’est parti pour la session 2021 des examens du CEP, BEPC, BEP et du CAP

Le ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales a procédé ce mardi 22 juin 2021 au lancement officiel des examens du CEP, BEPC, BEP et du CAP. Ce sont au total 769 629 candidats qui iront à la conquête de ces différents diplômes pour la session de 2021.

Ouagadougou a abrité du 18 au 19 mars 2021, la 1e édition du Forum de la société civile africaine pour la démocratie (FOCAD). C’était autour du thème « États des lieux de la démocratie en Afrique : quelles avancées ?»

Les participants acteurs de la société civile sont venus de la sous région. Il s’agit du Bénin, Burkina Faso, Cameroun, côté d’ivoire, Ghana, Guinée Conakry, Mali, Maroc, Niger, Nigeria, Sénégal, Togo et la Tunisie.

Au coeur de la rencontre « échanger sur l’état de la démocratie africaine, relever les insuffisances et valoriser les bonnes pratiques».

Pour planter le décor du forum, l’intervention a relevé que l’expérience démocratique de l’Afrique subsaharienne se poursuit depuis trois décennies et s’apprécie diversement à travers le monde. Selon les analyses des congressistes, la plupart des pays engagés dans le processus peinent à trouver le chemin salutaire et trébuchent en plein jour à la recherche du modèle menant au progrès, avec des institutions stables et des leaders visionnaires et respectueux des règles démocratiques.
C’est ainsi qu’ils ont relevé que des interruptions des processus démocratiques sont intervenues dans la majorité des pays , notamment francophones, tels que le Niger, Burkina Faso, Mali, Mauritanie, côte d’ivoire, Guinée et Centrafrique. Ce qui a conduit à des atteintes graves à l’ordre démocratie, le tripatouillage des constitutions par des chefs d’États pour briguer un mandat supplémentaire avec souvent des conséquences sanglantes dans plusieurs pays.

Malgré ces expériences malheureuses, les acteurs de la société civile africaine, notent cependant l’existence des démocraties stables , dans lesquelles les institutions sont installées avec une gouvernance démocratique appréciable.

Face à ce bilan mitigé, les organisations de la société civile africaine, se doivent de s’interroger sur l’état de la démocratie en Afrique, dans une dynamique évaluative.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

A la Une

Lutte contre le terrorisme : « Si nous constatons toujours cette dégradation de la sécurité, un convoi partira de la place de la nation...

Le mouvement pour la résistance populaire (MRP) a animé ce mardi 22 juin 2021 à Ouagadougou une conférence de...

Assemblée nationale : Les députés en session extraordinaire pour l’examen de 3 dossiers majeurs

L'hémicycle est en session extraordinaire à compter du 21 juin 2021. L'Ouverture officielle de la première session extraordinaire de l'année 2021 a été présidée par Alassane Bala Sakandé, président de l'institution.

Syndicat : Les contrôleurs et inspecteurs du travail dénoncent les violations des libertés fondamentales

Les membres du syndicat national des contrôleurs et inspecteurs du travail étaient devant la presse ce 22 juin 2021, à Ouagadougou. Objectif, dénoncer la violation des libertés syndicales.

Burkina Faso : Les prévenus pour fraude fiscale condamnés à 5 ans de prison et 3 millions FCFA d’amende chacun

Le procès portant fraude fiscale sur un montant de plus de 16 milliards de nos francs a rendu son verdict ce mardi 22 juin 2021 au tribunal de grande instance Ouaga I
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!